share on:

Noël approche à grands pas ! Et oui c’est le moment de terminer vos cadeaux de Noël (vite vite, si ce n’est pas déjà fait) et de faire plaisir à vos proches. Quoi ?! Cette année, vous n’avez pas envie d’un Noël sous le sapin avec grand-mère et les beaux-parents ? Mais attendez….Vous n’avez quand même pas prévu de passer un Noël exotique ? Les pieds dans l’eau, et les fesses dans le sable sirotant un bon cocktail au nom bien tropical ? Qui en voudrait, franchement ? On en connait un qui va pas être content… pas sûr que le Père Noël accepte de débarquer en éléphant ! (m’ouais? :p)

Et en plus…

1. 28°C, c’est trop chaud !

Avec des températures avoisinant les 30°C, la Thaïlande en décembre, on oublie. Qui voudrait remplacer son chocolat chaud par une noix de coco, son gros manteau par un bikini ou encore ses bottes fourrées par des tongs ? Pire encore, remplacer la neige par du sable. Quelle horreur !

2. Trop de plage, tue la plage

Quand il s’agit de faire un choix entre la multitude de plages et îles paradisiaques en Thaïlande, tout devient soudainement très compliqué (ce n’est pas un secret, le Père Noël ne nous en tiendra pas rigueur). Le hic, c’est que dans tous les cas il faudra se contenter du blanc du sable fin, et non celui de la neige. Pas de skis ni d’après-skis, c’est avec une paire de sandales que vous glisserez le long de la plage. Pas super pratique !


3. Et la déco de Noël dans tout ça ?

On espère pour vous que vous n’avez pas eu l’occasion de vous promener au niveau des grands axes de la capitale ? Eh oui, les Thaïlandais sont friands de décoration, et pour Noël, ils mettent le paquet : armées de lutins, Père Noël hauts de 5 mètres, rennes, ours polaire géants ou encore forêt de sapin ? Oui oui, vous êtes bien en Thaïlande (et on vous met des photos pour que vous puissiez vous rendre compte à quel point c’est terrible). Sans oublier la playlist spéciale-Christmas qui résonne un peu partout en ville. Bon courage !

4. La cuisine thaï ? Bof, bof…

La cuisine thaïlandaise c’est beaucoup de saveurs et une utilisation harmonieuse d’épices exotiques (tout est relatif, ô délicats palais occidentaux). Il faut l’admettre, c’est bien souvent la fête pour nos papilles gustatives. Mais que vaudrait donc notre indétrônable dinde de Noël qui nous reste bien souvent sur le ventre ? Quelle idée de déguster un Massaman curry ou un Pad Thai pour Noël lorsqu’on peut passer des heures à table avec TOUTE la famille ?

(À noter : Pour Noël, de nombreux restaurants et bars proposent des menus à l’européenne, voire à la française, avec du champagne, du vin français, du foie gras, de la dinde farcie…)

5. Parce que rendre vos potes jaloux, c’est pas cool

Envoyer à vos potes restés en France un petit selfie chillage-sur-la-plage (avec supplément bronzage-teinte-caramel) ? Jamais vous ne feriez ça ! Vous risqueriez de leur rappeler que pendant ce temps ils sont coincés à table et subissent, depuis deux heures déjà, les fameux débats familiaux autour de questions existentielles… Et si par malheur, vous vous lanciez ensuite dans le foodporn ; la première bière, le premier petit déjeuner (si possible devant le lever du soleil), le premier plat thaïlandais (un peu trop épicé mais ça vous ne le direz pas)… Alors toutes nos pensées vont vers vos courageux amis.

Puis chanter Joyeux Noël en Thaïlandais…

Suk san wan Christmas !
L’équipe de Vivre en Thaïlande vous souhaite un Joyeux Noël !