Friant de sensations fortes et de haute voltige ? Les nombreuses tours fantômes (Ghost Tower) de Bangkok combleront tous vos désirs.

Ces édifices au style post-apocalyptique sont devenus, au fil des années, des attractions touristiques à part entière. La crise économique de 1997 et l’effondrement du baht face au dollar a plongé la Thaïlande et l’Asie du Sud-Est dans une crise financière sans précédents. Les investisseurs, incapables de faire face à leurs échéances, abandonnèrent de grands projets immobiliers. Initialement destinées à devenir des complexes résidentiels de luxe, ces tours inhabitées font désormais partie du paysage urbain de la capitale.

Tour fantôme

Rumeurs et croyances entourent ces immenses buildings. Réputés comme étant hantés par des fantômes, les thaïs ne s’y aventurent pas. Une atmosphère énigmatique émane de ces lieux riches en symboles et en superstition.

Ces ghost tower, à l’image de la tour Sathorn Unique de 49 étages située à proximité de la station de BTS Saphan Taksin, attirent les plus téméraires, adeptes d’adrénaline. Bien qu’interdites au public, seule une centaine de baht suffit pour pénétrer dans ce monstre de béton. Il est toutefois fortement conseillé de faire preuve d’une extrême prudence. Des planches de bois et de cartons peuvent dissimuler d’éventuelles ouvertures. Trop fragile pour être restaurée et trop coûteuse pour être détruite, la tour Sathorn Unique surplombe le fleuve Chao Praya. Ses murs tagués de graffitis offrent à la fois aux visiteurs un cadre urbain d’exception et un panorama extraordinaire de 360°.

Alors n’oubliez pas d’enfiler une bonne paire de baskets et de vous munir d’une grande bouteille d’eau !

.