Inscrite au patrimoine de l’Unesco, Ayuttaya abrite de nombreux vestiges du passé. Autrefois l’une des plus grandes capitales du monde, celle du Siam de 1350 à 1767 ; Ayutthaya brillait de mille feux. Aujourd’hui la lumière de cette ville rayonne à travers son histoire. Se rendre à Ayutthaya ce n’est pas seulement approcher un patrimoine historique exceptionnel, c’est également vivre une journée sportive au grand air !

.

Un peu d’histoire

A son apogée, fin du XIVième siècle, Ayutthaya était considérée comme la ville la plus puissante d’Asie du Sud Est, elle comptait 400 temples. C’était aussi le plus vaste royaume du Siam qui dura 416 ans et influence encore aujourd’hui la société contemporaine thaïlandaise dans l’organisation de l’état et la structure sociale.

Son secret ? Les rivières qui entourent la ville lui conférent une position insulaire stratégique permettant à Ayutthaya de prospérer et de rayonner à un niveau mondial grâce aux échanges internationaux.

Plus d’une dizaine de vestiges sont accessibles – un forfait d’une journée (220 bahts) vous permettra d’accéder à tous les temples et d’observer la fameuse tête de Bouddha immobilisée dans un arbre. Vous remarquerez que de nombreuses statues sont malheureusement décapitées… En 1767 la quasi-totalité de la ville fut détruite par attaque birmane foudroyante. Souhaitant écraser avec acharnement Ayutthaya, ils décapitèrent toutes les statues de Bouddha qui se trouvèrent sur leur passage.

Le saviez-vous ? Les ambassadeurs du roi Louis XIV ont comparé Ayutthaya à Paris. En effet la grandeur, la taille et les richesse d’Ayutthaya n’étaient pas sans leur rappeler celles de la capitale des lumières.
Le petit plus : l’ensemble que forment les temples de ce royaume, a été classés au patrimoine mondial de l’Unesco en 1991.
.

Un peu de sport

S’il y a un endroit en Thaïlande où nous vous conseillons de louer un vélo pour la journée, c’est bien à Ayutthaya. Quel plaisir que de se déplacer sur les chemins bordés de temples. Un vrai bol d’air sain s’offre à vous.

0d12f5e485_Matra_AGT_Velo_Automatique_DRl

Regardez le soleil décliner en fin de journée, apercevez les majestueuses silhouettes des temples disparaitre lentement, tout en pédalant dans un parc truffé d’adorables petits ponts.

Nos conseils

  • La plupart des chemins sont ombragés, toutefois prévoyez une casquette (attention aux chapeau qui s’envolent au moindre courant d’air).
  • Mesdames couvrez ces jambes. Les femmes doivent avoir les jambes couvertes lorsqu’elles visitent des temples, optez pour des pantalons légers, dans lesquels vous serez à l’aise pour pédaler.
  • Gardez à l’esprit qu’il faut retirer ses chaussures à l’entrée d’un temple.
  • N’oubliez pas votre anti-moustique qui sera votre précieux allié en fin de journée.
  • Enfin et surtout, motivez vos amis pour se joindre à vous, “plus on est de fous plus on rit” !

Comment y aller ? Prenez le BTS (métro) jusqu’à la station de bus à Victory Monument ou à la gare Railway Station (Hua Lamphong MRT).