share on:

Vous avez été nombreux à vous poser des questions sur le sujet. Avec de nouvelles réglementations mises en application lors de ces dernières semaines, voici les informations relatives à votre drone et son utilisation dans le Royaume de Siam.

Le plus important : faire enregistrer son drone

Pour faire enregistrer votre drone en Thaïlande, il vous faut passer par la National Broadcasting and Telecommunications Commission (NBTC) ; c’est-à-dire la commission nationale des réseaux de télécommunications. En n’effectuant pas ce contrôle, vous risquez jusqu’à 100 000 bahts d’amende et 5 ans de prison.

Cas particuliers

Si votre drone possède une caméra ou/et pèse 2 kilos ou plus, vous vous trouvez dans l’obligation de le présenter à la Civil Aviation Authority of Thailand (CAAT) ; c’est à dire l’autorité de l’aviation thaïlandaise. Ce faisant, vous obtiendrez une assurance sur votre drone. Si vous ne le faites pas, sachez que vous encourez jusqu’à 40 000 bahts d’amende et/ou 1 an de prison.

Cependant, si votre drone pèse moins de 250g, vous n’avez aucune obligation de le faire enregistrer auprès des autorités locales. Mais soyez bien prudents, car le petit DJI Spark doit, quant à lui, absolument être enregistré.

Les règles à suivre

Elles sont nombreuses, et vous ne pouvez commencer à les respecter qu’après avoir obtenu les autorisations de la part du gouvernement.

  • Ne doit pas voler s’il peut risquer la vie de quelqu’un, violer une propriété privée et la tranquillité des personnes alentours
  • Ne doit pas voler dans un endroit dangereux ou interdit au public défini par l’AIP (Aeronautical Information Publication), ni près des hopitaux ou des batiments gouvernementaux
  • Leur zone de décollage ou d’atterrissage ne doit pas être obstruée par quoique ce soit
  • Il doit rester dans votre champ de vision à n’importe quel moment
  • Doit voler entre le lever du jour et le coucher du soleil, lorsqu’il peut correctement être vu
  • Ne doit pas voler dans ou près des nuages
  • Ne doit pas voler à moins de 9km de distance d’un aéroport ou autre zone de vol à moins d’avoir une permission spécifique de la part du gouvernement
  • Ne doit pas voler plus de 90 mètres au dessus du sol
  • Ne doit pas voler au dessus de villes, villages, communautés ou endroits avec des rassemblements de personnes
  • Ne doit pas violer la propriété privée
  • Ne doit pas causer de nuisance aux personnes
  • Ne doit pas transporter ou livrer des objets ou lasers dangeureux
  • Ne doit pas voler à l’horizontale à plus de 30 mètres des personnes, de véhicules ou batiments, constructions

Comment faire enregistrer votre drone en Thaïlande ?

Il faut donc vous rendre au National Broadcasting and Telecommunications Commission (NBTC) le plus proche de vous. Il existe 17 bureaux de ce type sur l’ensemble du pays, dont un à Bangkok.

Adresse du bureau NBTC de Bangkok : Soi Phahonyothin 8, building nb2, 1st floor

Les documents nécessaires :

  • Un copie signée de votre passeport
  • Une preuve de votre adresse en Thaïlande ou une copie de votre permis de travail
  • Des photos de votre drone ainsi que son numéro de série
  • 2 copies du formulaire de demande rempli