Une décision douloureuse mais nécessaire pour les touristes autant que pour les autochtones a été récemment prise par le Département de la conservation des pays nationaux, de la vie sauvage et des plantes de Thaïlande : ce dernier a donc ordonné la fermeture de Maya Bay, située dans l’archipel de Koh Phi Phi. Elle est entre autres raisons devenue célèbre pour son rôle de décor dans le film La Plage, avec Leonardo DiCaprio. 

Une décision radicale pour préserver l’écosystème local

Avec plus de 4000 touristes par jour, la baie de Maya et son écosystème délicat se fragilisent au quotidien. Le gouvernement souhaite conférer un peu de repos à cette île si belle et délicate pour reprendre du poil de la bête et se préparer pour la nouvelle saison touristique.

Cette île de l’archipel sera donc fermée à tous du premier juin au 30 septembre, soient 4 mois nécessaires à sa reconstruction naturelle et à un repos bien mérité après ces nombreuses années de célébrité.

Aux grands maux, les grands remèdes

Après ces années d’exploitation touristiques, la plupart de la végétation locale et de la faune ont du mal à trouver leur place. Tandis que la faune s’éloigne de plus en plus des zones polluées par les bateaux à moteur, la flore quant à elle ne survit pas, ou très peu : le corail est très abimé et à du mal à se reconstruire.

C’est donc une véritable réhabilitation, une sorte de « cure de désintox » que le gouvernement souhaite mettre en place, mettant de côté l’attrait touristique pour se concentrer sur la vie et l’évolution à long terme de cet endroit magnifique.

Un choix justifié par l’augmentation des touristes

Les chiffres ne cessent d’augmenter chaque année. Tandis que 1,38 million de personnes ont visité la baie en 2016, ce sont 1,65 million de touristes qui ont posé leurs pieds sur le sable blanc et pur de l’île.