La Thaïlande est connue, entre autres, pour être le berceau de nombreux singes plus ou moins sauvages. Il n’est pas rare de les croiser au sein des parcs nationaux et dans certaines villes comme celle de Lopburi par exemple. Et qu’on en ait peur ou non, il y a certaines règles à suivre quant à la cohabitation avec ces mignons primates. Suivez le guide ! 

  • Mettre de côté les objets que les singes pourraient chaparder

Attention à vous, car ces petites bêtes là peuvent être assez fourbes, et il n’est pas rare de croiser un touriste dont les lunettes ont été volées par un individu de type primate. Les singes ont tendance à être rapides et habiles, et en un tour de patte, vous risquez de ne plus revoir vos affaires : protégez-donc ces dernières ! Sont à proscrire, entre autres, les lunettes de vue, de soleil, petits appareils photos, bijoux, boucles d’oreilles … En bref, toutes les petites choses de ce genre qui pourraient être facilement cambriolées par ces filous. S’attacher les cheveux est aussi une bonne idée, de cette manière ils ne pourront pas tirer dessus.

  • Prendre en compte que ce sont des animaux et non des jouets

Oui, les singes sont mignons, et on peut avoir envie de s’approcher très près d’eux, que ce soit pour la simple anecdote ou pour la photo qui fera fureur sur les réseaux sociaux. Mais il faut prendre en compte le fait que ces animaux, bien qu’habitués à voir des humains régulièrement, demeurent des animaux, et par conséquent peuvent être imprévisibles. Un singe, à la manière d’un chat ou d’un chien, peut être rapidement effrayé, surpris, et avoir un comportement imprévisible. Le mieux à faire est donc de respecter leur espace, de ne pas être brusque et ne pas élever la voix en leur présence.

  • Se méfier des morsures

Il faut être honnête : la rage est encore assez présente en Thaïlande, et certains singes sont touchés par cette maladie. Ainsi, si vous n’êtes pas vaccinés contre la rage, il est impératif de se méfier doublement, car avec une simple morsure, les choses peuvent se compliquer rapidement. Cette information n’a pas pour but de vous inquiéter ni de vous faire paniquer, mais simplement de vous tenir au fait.

  • Ne pas leur donner n’importe quoi à manger

Encore une fois, ces singes sont des animaux : il ne faut donc pas leur donner n’importe quoi à manger, car leur estomac n’est pas fait pour ingérer nos nourritures « humaines ». Le mieux, si vous souhaitez les nourrir, est d’avoir quelques cacahuètes ou bananes à portée de main. Ainsi, vous n’affecterez pas négativement leur santé.