share on:

683773Depuis la mise en place du nouveau plan d’aménagement urbain en mai 2013, de nombreux projets immobiliers sont mis en vente à Chiang Mai. Ce plan d’urbanisme limite désormais la hauteur des buildings construits à 12 et 15 mètres en fonction des quartiers.

Les développeurs qui avaient investis dans des terrains pour y construire des condominiums se sont empressés de remettre en vente les projets non aboutis après la mise en place de cette nouvelle loi. La plupart de ces parcelles mises en vente sont situées dans les quartiers de Nimmanhaemin Road, Huay Kaew Road ou encore la rue piétonne de la ville.

Et il y a urgence pour les vendre. En effet, les permis de construire pour des bâtiments de moins de 10 000 m² ne sont valables qu’un an, avec une extension possible d’un an supplémentaire si au moins 20% du building est achevé.

683774Selon le Real Estate Information Center, 50 projets de condominiums (6 700 unités) étaient inachevés à la fin de l’année 2013, pour un montant de 19 milliards de baht (460 millions d’euros). 46 de ces 50 projets sont situés dans le district de Muang, les autres étant à Hang Dong, San Sai et Mae Rim). Les logements avec une seule chambre sont majoritaires (78%).

Près de la moitié de ces 6 700 unités sont en cours de construction. Seulement 17% sont achevées et la construction des 33% restants n’a pas encore démarré.

Le plan d’urbanisme va permettre de conserver le cadre de vie agréable de Chiang Mai avec des projets de plus petites tailles.

Depuis quelques années, le marché immobilier de Chiang Mai se développe. La Rose du Nord a vu de nombreux promoteurs investir dans des projets de condominiums -pour la plupart- et des agences immobilières s’y établissent.

C’est le cas notamment de Company Vauban, l’agence immobilière francophone de référence en Thaïlande, qui ouvre début novembre une agence à Chiang Mai, portant à 6 le nombre d’agences de l’entreprise dans le pays. L’agence sera situé dans le Pavillion Night Bazaar.

 

Source: Bangkok Post