L’Autorité du Tourisme de Thaïlande s’implique de plus en plus dans les problèmes environnementaux que rencontre la Thaïlande et lutte activement contre déchets et pollution. Koh Tao, petite île thaïlandaise de 21 km2, s’impose quant à elle de plus en plus comme un modèle à suivre et un précurseur dans sa lutte contre le plastique et la préservation de ses plages magnifiques. Chaque jour,  de nouveaux acteurs s’engagent en faveur de la survie de ce paradis insulaire.

Une prise de conscience croissante

C’est en octobre 2015 que certaines solutions pour lutter contre les problèmes environnementaux de l’île de Koh Tao commencent à se mettre en place. Le lieu, surnommé « l’île de la tortue », rencontre de grosses difficultés quant au plastique et aux déchets. Ce sont à l’époque plusieurs acteurs engagés qui commence à effectuer un travail de prise de conscience sur les mentalités. Grâce à ce combat commun, la biodiversité de l’île panse ses plaies à vue d’œil.

Une fourmilière d’activités

C’est en mars 2016 qu’est créée une organisation plus officielle : « Get Involved in Koh Tao » (engagez-vous à Koh Tao). L’organisation propose de nombreuses activités pour s’engager pour l’environnement et lutter contre la pollution sur l’île et aux proches alentours. La campagne la plus importante de ce programme est la journée « Eco Day’s ». Elle se déroule une fois par mois dans la productivité et la bonne humeur :

  • Matin : Présentation du projet aux touristes et aux locaux et nettoyage des plages de Koh Tao
  • Après-midi : Nettoyage plus approfondi des plages et départ en bateau pour nettoyer les plages alentours et les récifs
  • Soir : Remerciement de l’équipe motivée et dynamique autour d’une bière et d’un barbecue offerts par l’organisation !

« Get Involved in Koh Tao » s’agrandit chaque jour. Dans l’espace restreint de cette petite île, ce sont maintenant près de 23 entreprises locales (principalement des centres de plongée) qui font partie de l’association et soutiennent le projet. Et ce chiffre ne cesse d’augmenter ! Une très bonne nouvelle pour l’organisation qui lutte également contre la production de déchets plastiques comme les fameux sacs des magasins et stands de street food, l’utilisation relativement inutile de pailles dans les boissons, l’utilisation à outrance de plastique, etc.

Les petits gestes du quotidien

Pas difficile de s’engager pour l’environnement à Koh Tao, même en tant que touriste ! Comme on le dit, les petits ruisseaux font les grandes rivières : il suffit de petites choses et de bonnes habitudes quotidiennes pour améliorer la situation. Par exemple, faire le tri sélectif, ou ramasser un morceau de verre sur la plage et le jeter dans la poubelle. Il est aussi très facile d’emmener son propre sac de course en allant faire son shopping, ou bien de refuser pailles et sacs plastiques lorsque l’on n’en a pas besoin ! Cela peut paraitre futil, mais il faut bien commencer quelque part. Les actions pour l’environnement sont en pleine expansion en Thaïlande, surtout dans des espaces comme Koh Tao. Bien que souffrant d’un manque cruel de médiatisation, l’intérêt que porte l’autorité du Tourisme de Thaïlande à ce sujet promet un progrès et une visibilité améliorée des problèmes environnementaux.