share on:

Depuis le dimanche 3 février, l’interdiction de fumer a été renforcée dans les six aéroports gérés par Airports of Thailand (AoT) et les salles fumeurs seront désormais fermées. En cas d’infraction, les contrevenants encoureront une amende pouvant aller jusqu’à 5,000 bahts.

dd

 

Interdition de fumer dans les aéroports

Conformément aux lois anti-tabac de 2017 et aux annonces faites par le ministère de la Santé publique en 2018, les entreprises publiques, dont les aéroports, devront interdire la cigarette afin de protéger les non fumers dans les espaces publics.

L’AoT a pris la décision de fermer tous les fumoirs situés à l’intérieur des bâtiments, à compter du 3 février 2019.

Les 6 aéroports concernés sont Bangkok-Suvarnabhumi, Bangkok-Don Mueang, Phuket, Chiang Mai, Hat Yai et Chiang Rai-Mae Fah Luang.

Avec l’application des nouvelles lois, les fumeurs ne pourront bientôt plus fumer à proximité de la plupart des bâtiments publics. Pour contenter les fumeurs, AoT prévoit d’aménager des zones fumeurs à l’extérieur des bâtiments des 6 aéroports concernés.

dd

Hausse du prix des cigarettes

Autre mauvaise nouvelle pour les fumeurs : 5 marques de cigarettes sur 10 détenues par le TTM ( Thailand Tobacco Monopoly) verront leurs prix augmenter de 33 baht à compter du mois d’octobre 2019.

Selon Daonoi Suthiniphaphan, directeur de TTM,  toutes les cigarettes seront vendus à partir 93 Bahts. Danoi a déclaré que les 40% d’augmentation du prix iront dans les caisses de l’Etat, et ne sont pas au profit de TTM.

 

SOURCE : Bangkok Post