Au coeur de la province de Nakhon Nayok, à l’Est du pays se trouve un parc national naturel et sauvage, où flore et faune s’épanouissent grâce à un climat luxuriant et une météo favorable. Depuis sa fondation en 1962, il est devenu au fil des années un des plus grands parcs nationaux de la Thaïlande toute entière et sa renommée n’est dorénavant plus à faire.

Un  parc national avec une des plus grandes forêts d’Asie

L’importante superficie de ce luxuriant parc lui offre le titre de l’une des plus grandes forêts d’Asie. Ce sont en effet près de 2 168 km² qui s’étalent dans ce bien national. Il est situé à moins de trois heures de route de Bangkok et offre à qui le souhaite le calme et la beauté d’une végétation d’exception. Khao Yai est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, et pour cause : il est possible d’y observer près de 2000 espèces de plantes différentes et sa faune est également très développée.

Eléphants, cerfs, crocodiles …

Plus de 250 éléphants sauvages se cachent (plus ou moins discrètement !) au coeur de Khao Yai. Mais ce n’est pas tout, car de nombreux animaux ont également profité de cet écrin de verdure pour trouver refuge et profiter d’une nature sauvage et prolifique. Bien que ce parc ne soit pas spécifiquement dangereux, il est nécessaire qu’un guide vous accompagne lors de treks car vous pourriez croiser d’impressionnants éléphants, de sauvages crocodiles ou encore quelques tigres ! Attention donc à prendre toutes les mesures de sécurité possible.

Informations pratiques sur Khao Yai

Le parc national se situe près de la ville de Pak Chong, endroit accessible depuis Bangkok en train, bus ou minivan. Une fois arrivés, il est nécessaire de prendre un taxi ou de louer un scooter afin de rejoindre le parc national de Khao Yai et de pouvoir en profiter. Notez également que l’entrée du parc s’élève à 400 bahts thaïlandais par personne.