share on:

 

 

Kiidu est la première entreprise en ligne d’Asie du Sud-Est à proposer des services sur demande. Nous sommes allées à la rencontre de la fondatrice, Alfiah Strohal, une maman qui a vécu en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

 

 

Bonjour Alfiah, pouvez-vous vous présenter et nous parler du concept de Kiidu ?

Je suis une mère célibataire et j’ai déménagé de Dubaï pour venir vivre à Bangkok. Au début, ça a été très difficile de trouver une nounou pour mes enfants. En effet, lorsque j’ai atterri à Bangkok, tout était nouveau pour moi et je ne connaissais personne. Je devais m’occuper de beaucoup de choses comme la scolarisation de mes enfants, le logement, les papiers… J’ai donc décidé de développer un nouveau concept basé sur mes propres expériences.

Je voulais aider d’autres mamans et j’ai donc crée Kiidu, une plateforme en ligne qui met en relation les parents et les nourrices qualifiées et dignes de confiance. Nous avons ensuite diversifié notre offre et ainsi, les expatriés, les résidents locaux ou les touristes peuvent profiter de nos divers services.

 

Pourquoi avez-vous choisi de fonder votre société en Thaïlande ?

J’ai choisi de créer Kiidu en Thaïlande et plus particulièrement à Bangkok, car c’est une ville où il y a beaucoup d’expatriés et de touristes. J’ai rapidement vu une grande opportunité dans ce pays ayant un nombre de besoins et de demandes en forte croissance.

 

Quels types de services proposez-vous ?

Nous proposons plusieurs types de services tels que : nourrice, tutorat, ménage, aide à domicile pour les personnes âgées et petsitter (garde d’animaux).

 

 

 

Combien de personnes employez-vous ?

Kiidu agit comme un connecteur et fournit des services partout en Thaïlande. Nous avons récemment étendu nos services en Indonésie et nous avons atteint une base de données de 2 000 employés. Nos employés sont issus de différentes nationalités, maîtrisent plusieurs langues et disposent de très hautes compétences.

 

Comment les sélectionnez-vous ? Y a t-il des critères spécifiques à prendre en compte ?

Nous procédons à des entretiens, vérifions les références et mettons en place des ateliers. Vous pouvez devenir nounou seulement si vous avez un bon contact avec les enfants. Nous ne choisissons que des personnes que nous jugeons responsables et dignes de confiance.

 

Comment faire pour devenir un/une aidant(e) ?

Il faut tout simplement postuler en ligne sur www.kiidu.com. Après cela, nous entrons en contact avec la personne pour passer un entretien. Après avoir été qualifié, nous lui créons un profil vidéo et le postons sur notre site. Par exemple, les Français peuvent aller dessus et sélectionner une nounou selon les critères qu’ils souhaitent (âge, langues parlées, disponibilité, qualifications…) et regarder la vidéo afin d’avoir une courte présentation de la personne sélectionnée.

 

Quels types de clients recevez-vous ? 

La majorité de nos clients sont Thaïs et la seconde communauté est Française. Cependant, nous avons aussi des clients Indiens, Anglais et Américains. Nous offrons nos services à beaucoup de foyers mais travaillons aussi en parallèle avec des entreprises, hôtels et managers d’événements.

 

Est-ce que vos nounous parlent anglais et français ?

La plupart de nos nounous parlent anglais et thaï. Mais nous avons aussi des nounous qui parlent indien puisqu’il y a une forte demande de Népalais. Certaines sont capables de parler plus d’une langue comme le chinois ou le français.

 

 

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Naturellement oui puisque je suis nouvelle ici, à Bangkok, et la culture est totalement différente de la mienne. J’ai vécu effectivement plusieurs années à l’étranger notamment en Europe, au Moyen-Orient et je suis revenue pour vivre en Asie. La culture était donc une barrière pour moi.

 

Adresse : 63 Bangkok Ekkamai, 1323/2, Sukhumvit Rd. Watthana, Bangkok 10110

Tél : +66 97 234 8490  /  Email : contact@kiidu.com

 

Interview réalisée par Eléonore Bon, Olivia Harang et Amélie Euasine.

Amélie Euasine

Amélie Euasine

Diplômée en école de commerce, Amélie a décidé de parcourir le monde afin de découvrir de nouvelles cultures, d'explorer les paysages les plus époustouflants et de partager avec vous ses expériences ! Cette fois-ci, c'est en Thaïlande que l'aventure de notre jeune globe-trotteuse continue !