share on:

Envie de continuer les festivités suite au Nouvel an Chinois ? Ou bien simplement de siroter un verre entre amis après une longue journée de travail ? Nous avons trouvé pour vous l’évènement à ne pas manquer !

 

Pour sa cinquième édition, le East Imperial Gin Jubilee pose ses marques à Bangkok du 31 Janvier au 4 Février pour le plus grand bonheur des amateurs de Gin. Cette année, cet événement né à Singapour a lieu dans plusieurs villes telles que Auckland, Hong Kong, Kuala Lumpur, Phnom Penh, Singapour et bien évidemment Bangkok. Durant ces 5 jours, vous aurez l’occasion de boire différents Gin Tonic et autres cocktails dans plusieurs bars de la ville. Parmi ces bars, 17 seront en compétition au titre du meilleur Gin Tonic !

Les résultats se feront lors de la dernière soirée au Quaint (23 Sukhumvit Soi 61) qui accueillera plusieurs bars pop-up des meilleures marques de Gin du monde.

 

 

Les 17 bars en compétition :
– Bamboo Bar (Sipsmith)                                                    – Bunker (Hendrick’s)
– Hyde & Seek (Iron Balls)                                                  – Osito | Unique Spanish (Iron Balls)
– Vesper Bar (Grandma Jinn)                                             – Backstage Cocktail Bar (Fords Gin)
– Morimoto (Citadelle)                                                         – 80/20 (Fords Gin)
– Cielo Sky Bar (Grandma Jinn)                                         – Crying Thaiger (Citadelle)
– Mikys (The Botanist)                                                         – Junker and Bar (Bombay Sapphire)
– Sorrento Sathorn (Hendrick’s)                                        – Teens of Thailand (Bombay Sapphire)
– Bronx (The Botanist)                                                         – Track 17 (Sipsmith)
– TEP Bar (Grandma Jinn)

 

Plus d’informations sur http://ginjubilee.com/bangkok

Olivia

Olivia

«Un voyageur est une espèce d'historien; son devoir est de raconter fidèlement ce qu'il a vu ou ce qu'il a entendu dire; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre» Chateaubriand