share on:

« Le piment fait partie de cette famille de produits qui sont de vrais magiciens. Des illusionnistes qui mystifient d’un coup de leur baguette magique nos sens et nous conduisent à prendre des vessies pour des lanternes. Car on dit que le piment nous brûle la langue et la bouche. Pourtant, nulle cloque, boursouflure ou plaie ne se forme à la suite de l’explosion de chaleur due au contact avec le piment, mais la sensation d’une brûlure plus ou moins intense, qui nous semble bien réelle. Et rien ne sert d’appeler les pompiers avec leurs lances à eau, boire n’y changera rien. » Jean-Luc Nothias

D’où ça vient ?

La capsaïcine. Voilà le nom de votre ennemi, ou de votre futur meilleur ami. Lorsque vous apprendrez à la domestiquer, une multitude d’excellents plats s’offriront à vous.

La capsaïcine pénètre votre organisme et persuade votre corps que sa température est en train d’augmenter. La transpiration, les rougissements et les étourdissements occasionnels qui peuvent accompagner la consommation de plats épicés sont conséquents à ce message erroné.
Contenue dans l’huile des piments, la capsaïcine est également un agent irritant pour la peau et les muqueuses. C’est aussi un mécanisme de défense naturel pour quelques plantes qui sont laissées tranquilles grâce à la Capsaïcine. L’être humain est bien une des seules espèces à se délecter d’un tel met.

Le mauvais réflexe

Boire de l’eau, du soda ou de la bière ! Le composant actif du piment est gras et ne se dissout donc pas dans l’eau. Une molécule non-polarisée ne se dissout dans d’autres molécules non-polarisées, rappelez-vous de vos cours de SVT avec l’huile et l’eau ! Contrairement à ce que l’on pense, quand la capsaïcine est rincée par l’eau cela active les récepteurs de la douleur, empirant donc la sensation de brûlure. L’eau élargit la zone touchée par la douleur.

Les bons réflexes

  • Les produits laitiers sont nos amis pour la vie quand il s’agit de manger épicé. Ils agissent comme un remède idéal contre la sensation de brûlure. La caséine contenue dans le lait permet d’enlever la capsaïcine des récepteurs nerveux de votre bouche. (Les ailes de poulet avec une sauce blanche = Alliance d’enfer).
  • La capsaïcine est soluble dans l’alcool ! Une bonne excuse pour en consommer. La bière sera toutefois moins efficace que le Whisky ou le Gin.
  • De même, les aliments gras, comme le chocolat noir, ou sucrés permettent  de couvrir et d’apaiser l’effet de brûlure. Ajoutez une cuillère à soupe de sucre ou de sel dans un verre d’eau, rincez vous la bouche et un apaisement devrait apparaître.
  • Le froid permet d’apaiser la brûlure, qu’elle soit causée par une chaleur réelle ou la capsaïcine. Vous pouvez commencer par utiliser un élément froid afin d’engourdir vos récepteurs nerveux ou l’utiliser directement après une bouchée de nourriture épicée.
    Essayez de manger un fruit froid (contenant du sucre) ou une crème glacée (qui contient du sucre et de la caséine) avec votre plat épicé.

Un milkshake est par exemple un accompagnement idéal : froid, gras, sucré, avec du lait et un goût agréable, pour ne rien gâcher. N’oubliez pas de vous servir de votre riz ou des autres féculents pour alterner épicé/neutre.

Le sauveur ultime

Manger épicé, un choix alimentaire bénéfique pour la santé ?

« Il est utile de rappeler que la sensation de brûlure n’est pas douloureuse », nous rassure Pamela Dalton, chercheuse olfactive au Centre Monell Chemical Senses à Philadelphie interrogée par le New York Times. Même si ça pique, vous ne vous faites pas de mal. Il n’y aurait pas de corrélation vérifiée entre la nourriture épicée et quelconques problèmes de digestion.

Encore mieux, les données scientifiques sont de plus en plus nombreuses à démontrer que la nourriture épicée est bonne pour votre santé. Elle peut vous aider à consommer moins de calories en réduisant vos besoins en aliments sucrés, salés et gras, augmenter la combustion des calories en augmentant la température ressentie de votre organisme, avoir des effets positifs sur votre santé cardiovasculaire et votre taux de cholestérol. De façon étonnante, elle peut réduire votre production d’acides gastriques.

Sources :

Les 5 bonnes raisons de manger épicé

https://www.wikihow.com/Enjoy-Spicy-Foods

https://www.nytimes.com/2017/09/29/magazine/how-to-eat-spicy-food.html?mcubz=1