share on:

Ah, le durian. Célèbre fruit des pays d’Asie du Sud-Est, il est le roi des fruits. Mais bien que bénéficiant d’un statu d’exception, il est très rarement apprécié des occidentaux et se limite à un commerce local seulement. 

Le durian, piquant et puant

Si peu d’occidentaux apprécient le goût du fruit en lui-même, beaucoup sont rebutés par son odeur tenace qui envahit le quotidien. Certains assimileront cette dernière à un vieux formage tandis que d’autres à une plâtrée d’oignons ou encore à des rejets gastriques. Charmant, non ?

A cause de sa forte odeur, le roi des fruits et banni de nombreux hôtels et de certains lieux publics.  Cela donne des panneaux d’indication plutôt surprenants :

L’origine de l’odeur enfin découverte

Mais là n’est pas toute l’histoire, voici le coeur du sujet de cet article : grâce à une équipe de scientifiques singapouriens, l’origine de cette odeur pestilentielle a enfin été découverte. En effet, après de nombreuses analyses, les chercheurs ont découvert que le durian ne possédait pas moins de 46 000 gênes, dont les MGL (un groupe de gênes). Ces derniers sont produits en très grande quantité par ce fruit. De ce fait, ils produisent une odeur particulièrement forte et empêchent ainsi le durian de s’épanouir sur la scène internationale et publique.

Ainsi, une modification génétique de ce fruit pourrait empêcher sa puanteur continuelle et permettre d’apprécier son goût ? 

Reste à savoir si c’est une bonne chose

La question demeure cependant, est-ce une découverte positive ? Car bien que pouvant potentiellement empêcher dans le futur que ce fruit s’impose par son odeur désagréable, effectuer une modification génétique c’est aussi prendre le risque de déséquilibrer toute une espèce. Car c’est son odeur qui lui permet de survivre et de se répandre en milieu sauvage. En effet, elle lui permet d’être reconnue à distance par les herbivores qui viennent ensuite consommer le fruit et répandre ses graines grâce à leurs excréments par la suite. De cette manière, le fruit se répand et prend ses droits au coeur de la nature sauvage d’Asie.

Et vous, que pensez-vous du durian et de son odeur ? L’avez-vous déjà gouté ? Donnez-nous vos impressions …