share on:

De nouvelles lois concernant la cirgarette ont été promlugées et entreront bientôt en vigueur en Thaïlande.

Interdiction de fumer autour des lieux publics en Thaïlande

Le ministère de la Santé Publique a publié une nouvelle règlementation qui obligera les fumeurs à rester à l’écart des bâtiments et des espaces publics. Il ne sera donc plus possible de fumer sur les terrasses des cafés et des restaurants.

Il sera interdit de fumer à moins de 5 mètres de l’entrée de tous bâtiments publics. Cela comprend les condominiums, les bars, les hôtels, restaurants, cinémas, écoles, piscines, salle de sport, lieux de culte, etc… Les bâtiments pourront aménager des zones spéciales fumeurs, mais n’importe où. Ces derniers devront suivre une règlementation très stricte.

Les personnes qui ne respecteront pas ces nouvelles réglementations se verront infliger une amende de 5 000 bahts. Cette nouvelle loi devrait entrer en vigueur dans les 90 jours.

Dans les 6 prochains mois, d’autres lois devraient être promulguées concernant les messages inscrits sur les paquets de cigarettes : les termes tels que “faible teneur en goudron”, “classique”, “femme” ou encore “sexy” ne seront plus autorisés.

Lire aussi « Interdiction de fumer sur certaines plages Thaïlandaises« 

 

Vers une légalisation de la cigarette électronique

Si fumer dans les lieux publics sera bientôt interdit, la Thaïlande compte désormais légaliser la cigarette électronique.

C’est un fait souvent méconnu, mais la cigarette électronique est interdite en Thaïlande depuis 2014. Depuis 4 ans, la possession d’une vapoteuse serait passible de 5 ans de prison et/ou d’une amende de 4 fois la valeur de l’objet, tandis que son importation, vente ou production peut entrainer jusqu’à 10 ans de prison.

D’après le média thaïlandais Sanook, la Thaïlande a pour projet de légaliser l’utilisation de la cigarette électronique dans tout le pays.

Le chef du département des douanes, Pachorn Anantasin, a déclaré que “les différents types de cigarettes électroniques seraient assujettis à des taxes, et donc à des obligations légales”. La FDA (Département des produits alimentaires et médicamenteux) participera à la catégorisation et à l’évaluation des cigarettes électroniques et des liquides afin qu’ils puissent être taxés de manière appropriée.