share on:

Station balnéaire au charme authentique et destination prisée, Hua Hin connaît depuis quelques années une popularité en constante augmentation auprès des ménages aisés de la capitale et des investisseurs étrangers à la recherche d’un petit coin de paradis pour les vacances ou la retraite. Afin de soutenir cette tendance, le gouvernement a décidé de la mise en place de plusieurs mesures visant à dynamiser la région. Parmi elles, une série d’investissements destinés au secteur du transport afin de faciliter l’accès à la station balnéaire et oeuvrer à son développement économique. projets

               

1. Un train à haute vitesse qui divisera le temps de trajet par deux :

Dans la volonté du gouvernement Thaïlandais de développer le réseau ferré à haute vitesse avec des lignes allant – entre autre – de Bangkok à Chiang Mai, Nong Khai, Ubon Ratchathani, Trat, etc. Le State Railway of Thailand (SRT) – opérateur ferroviaire public sous la juridiction du Ministère des Transports – a annoncé qu’une nouvelle ligne verra le jour entre la capital et la ville de Hat Yai dans le Sud Est du pays (en vert sur la carte), il est prévu que la mise en circulation de cette ligne soit effective dès le début de l’année  2022 avec des arrêts dans plusieurs villes dont Hua Hin. projets

Représentant dans un premier temps un investissement d’environ 94.6 milliards de Bahts (soit environ 2.7 milliards d’euros) pour la partie Bangkok – Hua Hin, cette nouvelle ligne à haute vitesse permettra entre autre de relier les deux villes en moins de deux heures, soit deux fois moins de temps qu’à l’heure actuelle (comptez environ quatre heures et demi). Elle permettra la mise en circulation de nouvelles rames pouvant circuler à plus de 250 km/h, le tout dans un confort digne des trains que nous pouvons retrouver en Europe.

Cet investissement sera supporté d’une part par le gouvernement Thaïlandais et des investisseurs privés nationaux tels que ThaiBev (société mère de la marque Chang) et CP (fournisseur majeur de 7/11), ou encore des investisseurs internationaux et notamment Chinois.

A termes, il est prévu que cette ligne soit prolongée jusqu’à Singapour au Sud et en Chine au Nord, en faisant l’un des axes de transport majeurs du Sud-Est Asiatique et une opportunité en or pour la ville de Hua Hin de se développer économiquement.

L’arrivée de cette nouvelle ligne engendrera la construction d’une gare pour les trains à grande vitesse à proximité de l’aéroport d’Hua Hin

 

2. Une autoroute entre Nakhon Pathom et Hua Hin :

Dans un pays ou le réseau routier est majoritairement utilisé pour les déplacements de personnes et le transport de marchandises, le gouvernement a entrepris dès la fin 2016 des travaux en vue d’améliorer les axes de transports routiers entre la capitale et les différentes provinces du Royaume.

Parmi ses différents projets, la construction d’une nouvelle autoroute d’une longueur de 109 kilomètres faisant la connexion entre Nakhon Pathom (aux abords de Bangkok) et Hua Hin a donc été lancée, représentant un investissement d’environ 63.9 milliards de Bahts (soit environ 1,7 milliards d’euros). Une fois les travaux terminés en 2022, le trafic journalier moyen est estimé à environ 43,000 véhicules, offrant à Hua Hin une facilité d’accès et un afflux encore inconnu jusqu’ici, lui permettant dans un premier temps de bénéficier d’une affluence plus importante de visiteurs pour développer son tourisme. Ce secteur étant à l’heure actuelle celui le plus créateur de richesse dans la région, et dans un deuxième temps de permettre aux industries locales de s’approvisionner et d’exporter plus facilement leurs matières premières ou produits finis, développant l’ensemble de l’économie locale.

La construction de l’autoroute ainsi que son exploitation, seront réalisées dans le cadre d’un programme de partenariat “public-privé” entre le gouvernement et différents acteurs privés. Plusieurs entreprises – dont la Don Muang Tollway Public Company Limited – cotées en bourse ont d’ailleurs exprimé leur intérêt pour le projet. Le concessionnaire, une fois choisi, serait autorisé à percevoir les redevances routières et à partager les recettes avec l’État.

               

3. L’agrandissement de l’aéroport :

Un plan de développement de l’aéroport de Hua Hin a également été annoncé. En effet, le gouvernement entend améliorer et agrandir la piste d’atterrissage, actuellement large de 35 mètres et longue de 2 100 mètres, elle sera élargie de 35 à 45 mètres pour permettre à l’aéroport d’accueillir de plus gros avions (notamment des Boeing 737), ouvrant la voie vers des vols internationaux et permettant donc à Hua Hin un meilleur accès et une mise en avant sur le plan international.

Suite à cette annonce, l’aéroport qui accueillait jusqu’ici uniquement des vols nationaux a suscité l’intérêt du géant malaisien Air Asia, spécialisé dans les vols en Asie du Sud-Est qui a annoncé l’ouverture d’une nouvelle liaison entre Kuala Lumpur et Hua Hin dès le 18 Mai prochain à partir de 839 THB, soit environ 22 euros.