share on:

 Jean-Pierre Denoix est un homme très sympathique, dynamique et passionné … passionné par la Thaïlande en particulier par l’authenticité du pays du sourire. Il a d’abord travaillé trente ans dans le secteur de l’export, ce qui lui a donné de se rendre dans plus de 120 pays, avant de faire le choix de s’établir, il y a sept ans, dans la région de Kanchanaburi en Thaïlande, le pays qu’il préfère, où « il se sent le mieux pour vivre ».

Plus qu’une activité, du respect

Si nous vous présentons Jean-Pierre, c’est notamment parce qu’il possède une belle énergie et une grande volonté de mettre en place des activités touristiques « haut de gamme », différentes de celles qui envahissent les forums de voyage consacrés à la Thaïlande. Il propose en effet, des activités à la carte, qui se déroulent hors des sentiers battus, évitant ainsi à ses clients de rencontrer les nombreux bus de touristes chinois ou russes, leur offrant ainsi une expérience respectueuse de la nature. En effet, chacune de ses activités respecte l’environnement, les guides, les personnes et les animaux.

Ses maîtres mots sont « si vous êtes heureux, nous sommes heureux ».

Aujourd’hui nous vous proposons de partir  à la découverte d’une activité incontournable en Thaïlande, celle de la promenade sur le dos du plus gros pachyderme d’Asie : l’éléphant ! Jean-Pierre nous a gentiment invités à découvrir, le temps d’une matinée, cet animal royal « le roi après le roi » symbole de la Thaïlande.

Nul n’ignore les conditions dramatiques dans lesquelles sont élevés de nombreux éléphants d’Asie. Attirer un maximum de touristes, au détriment du respect de l’animal, n’est pas sans conséquence pour les pauvres éléphants torturés et instrumentalisés.

Toutefois, il est possible de rencontrer des éléphants tout en les respectant !

Plus qu’une tenue, un apprivoisement

Nous commençons la journée par nous changer, nous enfilons une tenue ample dont l’utilité est de nous protéger du soleil, d’absorber la transpiration et de soulager notre peau qui dans quelques instants sera au contact direct de celle de l’éléphant.

Cette tenue a également  pour objectif de se « mettre au même niveau » que les « Mahout », guides locaux, qui élèvent et prennent soin des éléphants et qui ont à cœur de nous faire vivre une expérience unique.

Enfin, les éléphants ne seront pas déstabilisés devant ces vêtements dont ils ont l’habitude, car cette tenue leur est familière.

Plus qu’une rencontre, une communion

Après avoir quitté la ville de Kachanaburi, la navette emprunte un chemin de terre, sans panneau. Ce « passage secret » nous conduit dans un paradis de verdure.

Nous rencontrons notre guide qui nous présente les différents fruits qui s’offrent généreusement aux promeneurs que nous sommes, puis nous progressons vers notre quête. Après 5 minutes de marche, nous découvrons deux éléphants que nous commençons par nourrir pour nous familiariser avec eux . Ces animaux majestueux sont impressionnants !

Le panier est vide, en route vers la promenade !

Nous montons à cru sur le dos des éléphants, sans nacelle, sans rêne ou tout autre équipement que ce soit. Il est d’abord difficile de trouver son équilibre. La sensation des premières minutes est comparable à celle du rodéo ! Toutefois cette première impression se dissout relativement vite pour laisser place à un véritable sentiment d’ harmonie. 

Entourés par les montagnes, nous imaginons la Birmanie de l’autre côté, à 50 km. Nous dominons les champs de maïs et profitons d’une vue magnifique sur tous les paysages alentours. 

Nous sommes en contact direct avec l’éléphant (sans siège), ainsi, bercés par chacun de ses mouvements. Une véritable communion se crée. Perdus au milieu de la campagne, nous ne formons plus qu’un avec la nature.

 

Sur la route nous croisons quelques touristes assis sur « une espèce de banc de bois » posé sur le dos des éléphants. Ne pas rencontrer l’animal dans le souci de bientraitance et dans le respect de son intégralité, que cela semble superficiel !

Nous nous rendons compte que cette forme de promenade n’a pas vraiment de sens et qu’elle est néfaste à l’animal qui porte une charge supplémentaire. Cette expérience, dans ces conditions procurent des secousses aux touristes que nous croisons , mais ne leurs permet pas de ressentir  une « vraie » sensation de liberté.

Plus qu’un bain, une amitié

Toujours sur le dos de notre éléphant, nous descendons une pente poussiéreuse qui nous mène à la rivière Kwai. Son eau est verte émeraude et  sa température est à 26 degrés, son cours est paisible… notre seul désir commun avec les éléphants est de nous y plonger pour nous rafraîchir !

Nous sommes équipés d’une brosse pour participer à la toilette des éléphants, ce bain se transforme vite en jeu. Les éléphants sont ravis de se baigner et nous communiquent leur joie. Ils plongent en apnée sous l’eau, refont surface pour se cacher à nouveau. Nous « chevauchons » toujours notre éléphant et  prenons part au jeu en suivant chacun de ses mouvements. L’eau, précieuse alliée, nous offre la possibilité de nous rééquilibrer, de profiter de ces instants ludiques et magiques et contribue à apaiser l’inquiétude d’une chute éventuelle . De ce fait, nous devenons agiles et bénéficions d’un authentique moment de bonheur, qui de plus se déroule dans un lieu pétri d’histoire : la rivière Kwai…

 

A présent, nous devons sortir de l’eau, nous saisissons avec intensité chaque instant, car la fin de cette belle rencontre approche… dernier câlin et nous descendons du pachyderme !

Nous ne sommes pas tristes de les quitter, car nous venons de vivre une expérience qui nous remplis de joie. Une joie indescriptible aussi forte que précieuse. Cette matinée vécue dans le respect mutuel de l’animal et de l’homme continuera à porter ses fruits, en rayonnant dans notre cœur… et ce, à chaque fois que nous y repenserons !

 

Informations pratiques
Kanchanaburi Elephant Programs

71logo-Kep6-Final000 Kanchanaburi, Thailand

Tel : (English/French) : + 66 (0) 861.633.450

Tel : (Thai) : + 66 (0) 863.768.773

Site web: http://kanchanaburielephantprograms.com/