share on:

Nombreuses sont les femmes qui décident de sauter le pas et de commencer une nouvelle vie ailleurs. Accompagnées ou seules, il est nécessaire pour les femmes actives de se renseigner sur les conditions de travail de leur futur pays.

 

Choisir sa destination

Comment décider où partir? Bien souvent, nous choisissons une destination par affinité, par goûts personnels ou en fonction des opportunités qui s’offrent à nous. Il est préférable de prendre en compte le niveau de vie que l’on aura sur place. Changer de pays pour se retrouver en situation inconfortable n’est pas réellement agréable.

Une récente étude HSBC compare les pays d’expatriation où les femmes gagnent le plus à s’installer, en prenant en compte les salaires et l’épargne. L’étude a été réalisée sur 10.000 expatriées issues de 17 pays différents.

 

La Thaïlande en haut du classement

La Thaïlande arrive 2ème du classement, derrière le Qatar. En effet, ce n’est qu’un avantage supplémentaire à l’expatriation en Thaïlande. Réputée pour sa très bonne ambiance, le « pays du sourire » ne cesse de charmer et de satisfaire les expatriées. Il arrive d’ailleurs en 3ème position, selon une autre étude HSBC, où les expatriés sont les plus heureux.

 

La place de la femme dans la vie active Thaïlandaise

La population féminine est bien perçue dans le monde du travail en Thaïlande car considérée comme plus sérieuse, plus stable et plus travailleuse que son homologue masculin.

En effet, la femme active n’est pas en reste dans le pays. Elle représente 52% de la population active et 48% de cadres et dirigeants d’entreprises sont des femmes. Là où l’ascenseur social est compliqué en France, la Thaïlande permet, de par son dynamisme et ses nombreuses opportunités, de multiples possibilités d’évolution.

 

130812113911-working-women-hit-wall-1024x576

Trouver du travail

Les métiers phares de l’expatriation chez les femmes concernent les domaines de l’éducation, de la communication et du marketing et des services financiers.

Hormis un mode de vie plus confortable, du à une situation économique du pays avantageuse pour les expatriés, la Thaïlande possède également une offre de travail importante et un taux de chômage oscillant entre 0,5% et 0,9%, représentant un des taux les plus bas au monde.

Pour trouver du travail en Thaïlande, il est très fortement conseillé de savoir parler anglais même si le pays héberge de nombreuses entreprises françaises. Si tel n’est pas le cas, vous n’aurez aucun mal à trouver des cours sur place.

 

Savoir où l’on s’aventure

Connaître la législation du pays est également primordial. En Thaïlande, certains emplois sont destinés uniquement aux thaïlandais et les expatriés en sont exclus. Avoir un projet précis et un profil qualifié aidera considérablement à trouver du travail dans le pays.

Margot

Margot

Passionnée d'art sous toutes ses formes, avide de découverte et de nouveauté, toujours en mouvement et l'esprit en éveil, suivez moi dans mon épopée thaïlandaise