Avec ses 576km2, Phuket est la plus grande île de la Thaïlande. Jusqu’a maintenant, elle ne disposait pas de transports en commun à l’exception des fameux bus locaux bleus qui parcourent trois routes (Phuket Town – Patong, Puket Town – Karon – Kata et  Phuket Town – Bang Tao- Surin Beach – Kamala) à intervalle régulière de 30mins. Mais dès l’année prochaine, l’île commencera la construction de sa ligne de tramway, qui donnera un bon coup de modernité et facilitera la vie de ses prochains touristes.

Trois ans après la proposition, le projet semble enfin prendre forme et la construction devrait commencer en 2017.

Le ministère des transports a décidé de construire une ligne de tramway sur l’île de Phuket, permettant de renforcer son activité touristique. Mais ce n’est pas le seul enjeu du projet, cela permettra de réduire le nombre d’automobilistes sur la route, de diminuer le trafic et la pollution.

Il y a quelques semaines, le gouvernement a précisé que les plans initiaux étaient en train d’être ajustés afin d’adapter le tram à chaque zone de passage, la sécurité est le maître mot. Le projet implique des zones importantes telles que l’aéroport, des passages souterrains et des ronds-points où le trafic est intense.

AAEAAQAAAAAAAAbNAAAAJGE0OGYxZDZhLTlmOTItNDNhZS05NTA3LTZlNGJjNmE4MDMzNw

La ligne bénéficiera d’une vingtaine d’arrêts en partant de la province de Phang Nga (reliant ainsi l’île et le continent depuis le pont) en passant par l’aéroport pour enfin arriver à Chalong Pier à une vitesse d’environ 20-40km/h. Le tram reliera donc ses deux extrêmes en 1h30 et il suffira de 45mins pour rejoindre Phuket Town à partir de l’aéroport.

1448021845_7190-orgmap

Pour le passage à l’entrée de l’aéroport, un pont sera construit pour relier le tramway et sa station à l’aéroport. Une passerelle de 150 mètres reliant une station avec un terminal sera également construite.

La ligne s’étendra sur une soixantaine de kilomètres sur l’est de l’île afin de ne pas trop perturber le travail des taxis principalement utilisés par les touristes pour se rendre à l’ouest de l’île.

Ce projet correspond à un investissement de plus de 20 milliard de bahts (un demi-milliard d’euros) pour désengorger l’île aux millions de touristes annuels d’un trafic devenu beaucoup trop dense surtout en haute saison. Il faut donc construire les lignes, les arrêts, les gares et parfois même des passages souterrains.

Le tramway mesurera 30m de long et pourra transporter 400 passagers plusieurs fois par jour.

74

Graziella A.

Graziella A.

«Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre» a dit Gustave Nadaud.

Alors j’ai décidé de voyager pour vivre, au pays du sourire cette fois. Suivez-moi pour plus d’aventures, je vous promets de vous faire découvrir des lieux magiques, de bons restaurants, des plages paradisiaques et des lieux culturels plein d’histoire.