share on:

Vous envisagez de vous expatrier en Thaïlande et de vivre à Bangkok ? La vie d’expatrié dans cette ville dynamique peut être fantastique, mais elle peut être aussi très différente de ce à quoi vous êtes habitué.

Découvrez dans cet article, la deuxième partie de notre guide pour vivre à Bangkok. Cette fois, le système de santé, le système éducatif et la vie nocturne à Bangkok seront abordés. La première partie du guide peut être trouvée ici.

Vivre à Bangkok : le Système de Santé

La Thaïlande est l’un des nombreux pays connus pour son tourisme médical. En réalité, plus d’un million de touristes médicaux s’y rendent pour bénéficier de ses services de santé chaque année. Cela comprend notamment la chirurgie à cœur ouvert, la chirurgie esthétique et les traitements de fertilité. Tout cela, à des coûts nettement inférieurs à ceux des pays occidentaux. En outre, il existe actuellement 64 hôpitaux accrédités, la plupart sont des hôpitaux privés, qui accueillent les touristes médicaux.

Le système de santé à Bangkok

Il existe une vaste gamme de soins de santé, et ils sont fournis par des hôpitaux publics ou privés. Aussi, il existe des organismes non gouvernementaux et des praticiens privés qui sont très compétents. Si vous prévoyez de vivre à Bangkok, vous pourrez y trouver facilement des médecins, des dentistes et des opticiens qualifiés.

Hôpitaux

L’objectif du pays de devenir une destination médicale de premier choix met également en avant ses hôpitaux privés. À cette fin , les meilleurs hôpitaux privés disposent d’installations de première classe ainsi que d’équipements modernes de haute qualité. Parmi les hôpitaux privés les plus réputés de Bangkok, citons le Bangkok Hospital Medical Center, l’hôpital international Bumrungrad, l’hôpital BNH et l’hôpital international Phyathai 2. Une bonne majorité du personnel de ces établissements peut parler votre langue afin de fournir une assistance à une clientèle mondiale.

Hôpital international Bumrungrad

Assurance Maladie des Expatriés

En Thaïlande, les expatriés ne sont pas couverts par l’assurance maladie de l’État. De ce fait, la plupart des expatriés, choisissent de souscrire une assurance médicale privée. Cela constitue un filet de sécurité supplémentaire par rapport à l’assurance maladie fournie par les entreprises. De nombreux hôpitaux privés de Bangkok sont également affiliés à des compagnies d’assurance maladie, ce qui facilite la recherche de traitement et le remboursement des frais.

Pharmacies et Médicaments

Si vous projetez de vivre à Bangkok, vous pourrez avoir la plupart des médicaments couramment utilisés sans ordonnance (antibiotiques, antidépresseurs, etc. ). D’autant plus que les pharmaciens de Bangkok sont courtois et pleinement qualifiés pour vendre et recommander des médicaments.La plupart du temps, ils n’interviennent qu’en tant que vendeurs, ce qui est très bien si vous connaissez le médicament dont vous avez besoin. D’autre part, il es conseillé de vous rendre à la pharmacie de votre hôpital local, si vous souhaitez avoir de conseils spécifiques.

Vivre à Bangkok : le Système Éducatif

Vivre à Bangkok en tant qu’expatrié peut être stressant. Partir à l’autre bout du monde avec toute sa famille augmente encore plus les enjeux. Pour les parents expatriés, la disponibilité et la qualité de l’éducation sont d’une importance absolue. En planifiant de vivre à Bangkok, votre choix d’école sera très probablement influencé par la langue d’enseignement, le programme d’études et le diplôme qu’elle propose. La disponibilité d’écoles internationales devrait influencer votre choix de logement autant que l’emplacement de votre lieu de travail. Voici un aperçu de l‘éducation en Thaïlande et des écoles disponibles à Bangkok.

Le Système Éducatif en Thaïlande

De six à onze ans environ, les enfants thaïlandais suivent six années d’enseignement primaire. Cet enseignement est à la fois gratuit et obligatoire, tout comme les trois années suivantes (mattayom stage one). Pendant les neuf années de scolarité obligatoire, les enfants reçoivent un enseignement dans plusieurs matières de base. Ces matières sont généralement : les mathématiques, la langue thaïlandaise, les sciences, les études sociales, la religion et culture, la santé et l’éducation physique, les arts, la technologie et les langues étrangères.

Système éducatif en Thaïlande

Ensuite, le deuxième cycle de l’enseignement secondaire (mattayom stage two) dure généralement jusqu’à l’âge de 17 ans. Cela les prépare souvent aux examens d’entrée à l’université. D’autres étudiants suivent simplement une formation professionnelle de trois à cinq ans à la place. Ils y apprennent, par exemple, l’économie, le commerce, les affaires ou le tourisme.

Écoles Privées

Les écoles privées en Thaïlande constituent un bon moyen pour les expatriés et les familles thaïlandaises d’exposer leurs enfants à un cadre plus diversifié. La qualité de l’enseignement est bonne et les populations étudiantes offrent un bon mélange d’enfants thaïlandais et d’étudiants étrangers. Cela favorise une exposition accrue à la langue et à la culture thaïlandaise. Le coût moyen de l’éducation dans une école privée en Thaïlande est d’environ 400 000 à 800 000 ฿ ( 10950 à 21880 €)

Si vous choisissez de vivre à Bangkok, sachez qu’un nombre considérable d’écoles privées y sont situées dont la plupart suivant un programme occidental. Ainsi, il existe également des écoles offrant un programme scolaire américain, le système éducatif britannique ou le programme européen.

Écoles Internationales

Trouver une école internationale à Bangkok pour votre enfant ne sera pas difficile, car il existe plus de 160 établissements de ce type dans tout le pays en 2016. Vous avez d’autant plus de choix si vous décidez de vivre à Bangkok. En effet, la majorité des écoles internationales y sont situées. Le coût de l’envoi de vos enfants dans une école internationale à Bangkok est entre 150 000 et 1,5 millions ฿ (4100 et 41000 €) par année.

Vivre à Bangkok : Profiter de la Vie Nocturne

Au coucher du soleil, Bangkok ouvre les yeux pour se transformer en la capitale la plus vivante de l’Asie du Sud-Est. Une atmosphère électrisante envahit la ville qui prend vie dans une explosion de lumières, de musique et de danse. Ajoutez à cela son ambiance insouciante, une dose de folie et une culture de la fête insensée, et voilà , vous avez la vie nocturne la plus folle de toute la Thaïlande.

Si vous décidez de vivre à Bangkok, et êtes curieux de la vie nocturne à Bangkok, lisez cette dernière partie de notre guide de l’expatriation à Bangkok.

Khao San Road, pour rencontrer des gens intéressants du monde entier

Vivre à Bangkok et se promener à Khao San Road vous permet de rencontrer les jeunes globe-trotters. Ces derniers viennent pour des séjours bon marché, des repas bon marché et, bien sûr, de l’alcool bon marché.

Khao San Road

Les choses à faire à Khao San Road

  • Danser dans les rues de Khao San Road rues avec des inconnus du monde entier et essayer la street food.
  • S’amuser jusqu’à l’aube au « Club »
  • Manger du Rotis (délicieux gâteaux au lait) et du Pad Thai
  • Se faire masser sur la route

Sukhumvit, Disneyland pour les amoureux de la fête

C’est l’idéal si vous voulez faire la fête jusqu’aux petites heures de la nuit ou découvrir la fameuse industrie du divertissement pour adultes de Bangkok.

Les Choses à faire à Sukhumvit

  • Siroter un cocktail tout en profitant de la vue sur à l’Octave Rooftop
Octave Rooftop
  • Découvrir les bars Go-Go de Soi Cowboy
  • Prendre un verre au bar Iron Fairies
  • Voir le plus grand complexe de divertissement pour adultes du monde, le Nana Plaza
  • Danser au The Levels Club & Lounge

Silom, Wall Street le jour, terrain de jeu pour les fêtards la nuit

Visitez Silom si vous voulez faire la fête avec style dans des clubs branchés et des lieux de rencontre stylés. D’autre part, vous pouvez également vous promener le long de Patpong.

Les Choses à faire à Silom

  • Émerveillez-vous devant l’ambiance du bar de Maggie Choo (un énorme bar, qui vous rappellera la Banque des sorciers Gringotts d’Harry Potter)
  • Danser au Tapas Room
  • Se Promener le long de Patpong
  • Revivez des moments du film « The Hangover » au Lebua Sky Bar
Lebua Sky Bar

RCA (Royal City Avenue), les meilleurs clubs pour danser toute la nuit

RCA est l’épicentre de la scène des clubs de Bangkok, avec certaines des meilleures pistes de danse de la ville. C’est là que vous vous retrouvez avec des DJs internationaux, des artistes locaux talentueux et des musiciens en direct, le tout en une seule soirée.

Les meilleures choses à faire sur RCA

  • Danser toute la nuit dans ces boîtes de nuit légendaires :

– Onyx – Route 66, un rite de passage pour les fêtards

Route 66

Asiatique Riverfront, ambiance chic et des expériences culturelles uniques

La région est l’un des meilleurs endroits pour s’adonner à des expériences culturelles comme les marchés de nuit, les spectacles de cabaret et les matchs de Muay Thai. Aussi, on peut y trouver des bars chics sur les toits et à des bars charmants face à la rivière

Les meilleures choses à faire à l’Asiatique Riverfront

  • Faire des achats sur les marchés de nuit (environ 1 500) ou au centre commercial
  • Se divertir par les Ladyboys au Calypso Cabaret, le plus ancien spectacle de cabaret de Bangkok
  • Regarder le Muay Thai, un art martial thaïlandais
Muay Thai

Chinatown, pour goûter à la cuisine thaïlandaise traditionnelle

C’est l’endroit idéal pour une aventure culinaire, avec certains des meilleurs plats de rue de la ville. Des centaines d’étalages sont installés sur le trottoir et vendent les plats thaïlandais les plus alléchants. Mais ne vous attendez pas à trouver de l’argenterie et des nappes, vous mangez là où il y a de la place pour vous tenir debout. Et pourtant, cet endroit est bondé tous les jours.

La meilleure chose à faire à Chinatown

  • Goûter à la nourriture de la rue à Yaowarat Road
Street food Chinatown

Pour résumer, vivre à Bangkok vous offre une expérience de vie extraordinaire. À vrai dire, Bangkok est une ville où il est très sûr de vivre en tant qu’étranger et où les prix sont incroyablement abordables. Nous espérons que ce guide vous a aidé dans votre décision de vous expatrier et de vivre à Bangkok. Si vous des questions concernant l’expatriation à Thaïlande, n’hésitez pas à contacter nos professionnels.