share on:

La Thaïlande pourrait bien devenir le tout premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser l’usage médical du cannabis … plus de détails dans notre tout nouvel article. 👇

 

La Thaïlande VS le Cannabis

 

La Thaïlande mène la vie très dure aux consommateurs de drogue. Jusqu’à maintenant, le cannabis était classé comme un stupéfiant de catégorie 5. Le fumer, le cultiver ou le posséder est strictement interdit et considéré comme un acte criminel entraînant directement une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans.

 

Deux Français arrêtés à Phuket en possession de cocaïne et de cannabis en 2014.

 

Les autorités thaïlandaises ne plaisantent pas avec la drogue. Il n’est pas rare de voir des policiers procéder à des contrôles surprises et des fouilles au corps en sortie de boites de nuit par exemple. Directement à l’entrée, ou bien en arrêtant les taxis, les officiers ne laissent rien passer.

 

 

 

Mardi 13 Novembre 2018

 

“La Thaïlande devient le 1er pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis médical.”

 

Le Mardi 13 Novembre dernier, le gouvernement Thaïlandais a approuvé une nouvelle réforme visant à légaliser l’usage médical du cannabis. Initialement, la suggestion provient tout droit du Government Pharmaceutical Organization (GPO), qui doit maintenant convaincre le gouvernement militaire d’aller dans sa direction. La Thaïlande ouvre donc le bal et devient le tout 1er pays d’Asie du Sud-Est à franchir ce grand pas. Un exemple à suivre pour les pays alentours ?

 

 

 

 

Quelles sont les conséquences positives pour la Thaïlande ?

 

La principale raison est économique. Le Royaume de Siam souhaite prendre part au marché du cannabis médical, qui est estimé à plus de 10 milliards de dollars, et qui ouvrirait le pays sur une toute nouvelle fenêtre internationale. Cet intérêt vient sans aucun doute du passé du pays. En effet, peu de personnes le savent, mais la Thaïlande était l’un des principaux exportateurs de cannabis dans les années 1980.

 

 

Le Dr Nopporn Cheanklin, directeur général du GPO, a d’ailleurs déclaré : « Il y a 20 ans, les meilleures variétés de cannabis au monde venaient de Thaïlande, et maintenant le Canada a prit le relais. » … « C’est pourquoi nous devons décupler nos efforts pour rivaliser de nouveau avec eux. »

 

 

 

Pourquoi la Thaïlande est-elle la parfaite candidate à la législation ?

 

La Thaïlande, en plus d’être déjà expérimentée dans ce domaine, est une destination très attrayante pour les producteurs locaux et étrangers de cannabis. Pourquoi ? Pour son climat tropical annuel, bien-sûr, qui signifie des coûts de production moindres, car moins de lumière artificielle nécessaire et moins de contrôle de température nécessaire.

 

 

En plus des nombreux avantages propres au pays, nous pouvons également souligner le fait que la Thaïlande est la première destination en terme de tourisme médicale grâce à de nombreux aspects tels que : une reconnaissance internationale, des accréditations multiples, des experts venant du monde entier, etc. Cette légalisation ne devrait donc qu’encourager encore plus les visiteurs internationaux venus tout spécialement profiter des avantages médicinaux du pays.

 

A lire aussi – 5 raisons qui font de la Thaïlande la première destination médicale.

 

 

 

… Janvier 2019 ?

 

Après la suggestion appuyée de la GPO, en Mai dernier, le cabinet des ministres du gouvernement militaire a donné son consentement pour l’étude des effets du cannabis médical. Le projet de loi est actuellement débattu à l’Assemblée. … affaire à suivre. 😉

 

Si la proposition de la GPO est officiellement acceptée, la Thaïlande sera en mesure d’utiliser le cannabis pour traiter des affections médicales à partir de Janvier 2019 prochain. Les patients atteints de diverses maladies telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou encore le cancer pourront donc bénéficier de la marijuana afin de les soulager de leur douleur.

 

 

 

Le Cannabis et la Maladie ?

 

Jadis, en Thaïlande, le cannabis était utilisé pour soulager la douleur et la nausée pendant l’accouchement. Elle était généralement cultivée pour un usage personnel par les travailleurs des champs.

 

D’une manière plus générale, le cannabis médical est déjà légal dans beaucoup de pays tel que : le Canada, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, etc.

 

Ses effets thérapeutiques sont répertoriés par l’Association Internationale pour le Cannabis Médical. Parmi eux, on peut voir une aide pour les nausées, l’anorexie, les spasmes, l’asthme et par dessus tout la douleur. Bien qu’encore controversé, l’usage du cannabis médicinal commence à se frayer une place dans la culture internationale.

 

 

 

Et vous … qu’en pensez-vous ?