share on:

La Thaïlande compte plus de 200 espèces de serpents, il n’est donc pas impossible que vous entriez en contact avec un serpent à un moment ou à un autre pendant votre séjour au Royaume de Siam. Alors que la plupart des serpents sont inoffensifs, il existe des serpents venimeux dont la morsure peut être mortelle si le traitement arrive trop tard. Découvrez ce que vous devez faire pour éviter les serpents et que faire si l’un d’entre eux vous mord.

 

Avec plus de 200 espèces de serpents en Thaïlande, vous serez peut-être amené à un rencontré un si vous vivez là-bas. Même si les serpents sont plus abondants dans les zones rurales, le Service d’Incendie de Bangkok a reçu plus de 30 000 appels l’an dernier de personnes ayant besoin d’aide pour chasser des serpents.

 

Une morsure d’un serpent venimeux peut s’avérer mortelle, il est donc très utile de savoir comment éviter les serpents et que faire en cas de morsure. Et ceci est particulièrement vrai pour les parents, les enfants risquant davantage d’être mordus parce qu’ils passent plus de temps dehors. De plus, la taille plus petite d’un enfant peut rendre la morsure d’un serpent plus dangereuse.

 

 

Comment éviter les morsures de serpent ?

La plupart des serpents sont sans danger et ont tendance à rester loin des gens. Néanmoins, il y a plusieurs serpents vénéneux qui ont été trouvés en Asie du Sud-Est et que vous devriez éviter :

 

 

Le Cobra : vous trouverez rarement un cobra dans les rues itinérantes d’une ville car ils préfèrent la vie rurale, les zones agricoles ou la jungle. Les cobras sont faciles à reconnaître par l’espèce de “capot” qu’ils déploient lorsqu’ils se préparent à frapper.

 

 

 

 

 

 

Le Bongare : ces serpents sont généralement proches des zones côtières et des forêts, mais peuvent parfois être repérés dans des zones plus peuplées. Les bongares sont reconnaissables par leurs rayures qui sont soit jaunes et noires, soit noires et blanches.

 

 

 

 

 

 

La Vipère : les vipères ont tendance à vivre près des fermes et des forêts. Elles sont plus actives la nuit, alors assurez-vous bien d’avoir une lampe de poche si vous êtes dans une zone potentiellement dangereuse. Ces serpents sont connus pour défendre leur territoire plutôt que de battre en retraite, ce qui augmente les chances de se faire mordre.

 

 

 

Les serpents ont tendance à rester cachés à la vue des gens, ils sont donc difficiles à voir. Les zones avec de l’herbe longue sont à éviter ; et si vous devez passer à travers, pensez à utiliser une branche ou un bâton pour taper le sol devant vous, afin de prévoir les éventuels serpents de votre présence pour qu’ils s’éloignent. Si vous prévoyez de faire de la randonnée dans une région connue pour les serpents, assurez-vous de porter des bottes et des pantalons longs pour vous protéger contre les serpents qui se cachent sous les rochers. Restez toujours conscient de l’endroit où vous marchez, et si vous entrez en contact avec un serpent, ne l’approchez pas ne faîtes rien pour le provoquer.

 

 

En cas de morsure de serpent :

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les méthodes traditionnelles de premiers soins ne sont pas recommandées car elles ont tendance à faire plus de mal que de bien. Après une morsure, faite comme ceci :

  • Appelez la ligne d’urgence en Thaïlande pour une ambulance au 1669.
  • Soyez conscient que le gonflement ou le changement de couleur dans et autour de la zone de la morsure indique probablement que le serpent était venimeux.
  • Gardez la victime de la morsure calme. Restreindre le mouvement de la victime et garder la zone affectée plus bas que le niveau cardiaque.
  • Enlevez les bagues et autres accessoires ou vêtements serrés.
  • Surveiller le pouls et la respiration de la victime et recherchez la pâleur ou les signes de choc.
  • Prenez note de toutes les caractéristiques qui peuvent aider à identifier le type de serpent, car cela aidera le personnel médical à déterminer l’antidote approprié.
  • ÉVITER tout contact direct avec la plaie.

 

 

À quoi s’attendre à l’hôpital :

L’une des priorités du personnel médical est de déterminer l’espèce du serpent et si celle-ci est venimeuse, de s’assurer que le bon anti-venin est administré. Dans le cas d’une morsure venimeuse, si le médecin pense que l’anti-venin est nécessaire, une ordonnance est administrée pour l’hôpital de la région qui stocke les anti-venins. L’Université de Chulalongkorn exploite une ferme de serpents et sert de fournisseur principal d’anti-venin pour les hôpitaux de la région de Bangkok, y compris l’Hôpital International de Bumrungrad.

 

Si vous avez été mordu à Bangkok : au cas où vous ou quelqu’un que vous connaissez souffre d’une morsure de serpent à Bangkok, allez immédiatement à l’Hôpital Mémorial du Roi Chulalongkorn situé sur Ratchadamri Road, en face du Parc Lumpini. Si ceci n’est pas une option envisageable, contactez les Urgences de l’Hôpital International Bumrungrad au +66 (0) 2011 5222 pour obtenir de l’aide pour un traitement d’urgence ou une évacuation.