share on:

La semaine dernière, le Centre for Covid-19 Situation Administration (CCSA) a autorisé l’entrée de milliers étrangers en Thaïlande. Sont concernés par cette décision, les représentants d’entreprises étrangères, les diplomates, les touristes médicaux et bien d’autres.

Le peuple face à cette décision prise par les autorités vit déjà dans un sentiment d’angoisse et d’inquiétude. Cependant, le ministre thaïlandais du tourisme et des Sports, Pipat Ratchakiprakan, rassure les Thaïlandais en expliquant que des mesures ont déjà été prises. En effet, ces étrangers quel que soit leur statut ou leur origine vont être mis en quarantaine durant au moins 14 jours.

Le gouvernement prépare actuellement la sixième phase de la réouverture du pays. Cette décision est accompagnée d’un assouplissement des mesures restrictives déjà mises en place au début de cette pandémie. En effet, la Thaïlande a fermé ses frontières depuis le mois d’avril et le royaume entier s’est mis en « Lock Down ». La prochaine phase d’assouplissement, prévue pour le mois d’août, permettra aux détenteurs d’un visa d’élite thaïlandais de regagner le pays.

arrivée des étrangers en avion

Les explications de Pipat Ratchakiprakan font suite à l’annonce faite très récemment que le Vietnam aurait « évacué » environ 80 000 personnes de la ville côtière de Da Nang, au centre du pays. C’est une mesure prise suite à la détection de nouveaux cas dans la région qui se sont répandus et multipliés un peu partout dans le monde. L’Inde, la Russie, les États-Unis, l’Afrique du Sud ainsi que certains pays de l’Amérique du Sud ont été les premières victimes. Ensuite, de petites deuxièmes vagues ont été détectées dans d’autres endroits comme le Japon, Singapour, Hong-kong et l’Australie.

La Thaïlande n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission ou de contamination de covid-19 depuis plus de 2 mois. Toutefois, le pays continue à identifier les rapatriés thaïlandais nouvellement infectés qui sont revenus de l’étranger. Tous ont été identifiés durant leur mise en quarantaine de 14 jours.

Concernant le « travel bubbles », le ministre thaïlandais du Sport et du Tourisme a indiqué que cet événement sera mis de côté jusqu’à la fin de l’année. Les autorités thaïlandaises, par la direction du covid-19 Centre for Situation Administration, s’est montré très prudentes et particulièrement strictes quant à la gestion de la pandémie. Cet organisme a récemment déclaré que le gouvernement fait passer la santé de la population avant tout plan de relance économique.