Être enceinte en Thaïlande, une belle aventure que de nombreuses femmes ont déjà expérimentées. Une grossesse apporte joie et bonheur mais également son lot de questions et d’inquiétudes. Respirez, l’essentiel des réponses à vos questions se trouvent dans cet article.

o

Le suivi médical de la grossesse

Docteur-big-3198912Le suivi médical et la préparation à l’accouchement sont accessibles dans les différents hôpitaux de Thaïlande. A Bangkok, deux hôpitaux sont principalement prisés des expatriées : Samitivej Sukhumvit Hospital et Bumrungrad International Hospital, BNH Hospital sur Sathorn et Bangkok Hospital suivent aussi. Ces hôpitaux, proposent certes des tarifs élevés mais les infrastructures haut de gamme vous garantissent un service impeccable ainsi qu’une hygiène irréprochable. Les consultations au sein d’établissements privés sont pour la plupart mensuelles. Ce service offre un suivi excellent pour chaque future maman. Le tarif moyen d’une consultation avec échographie est de 3.000 baths.

De plus : Rassurez-vous, l’ensemble du personnel médical parle anglais et certains même français. Vous ne manquerez rien sur la santé de votre bébé !

o

L’accouchement

Lors d’un accouchement, il est primordial d’avoir confiance en l’équipe médicale. En Thaïlande, le personnel médical est très attentif à votre santé ainsi qu’à votre confort, vous serez impressionnée ! Les hôpitaux privés proposent un service pour la naissance de votre enfant qui comprend généralement 2 à 4 jours d’hospitalisation. Ce séjour coûte approximativement de 40 000 à 140 000 baths. Le prix dépend de l’hôpital choisi, de la durée de votre hospitalisation et du type de naissance (naturelle ou césarienne).

Bon à savoir : Ne soyez pas surprise, la Thaïlande est un pays où la pratique des césariennes est courante.  Néanmoins, certains médecins notamment à Bumrungrad Hospital recommande les accouchements par voie naturelle, et l’allaitement de l’enfant par la mère, ce qui est quand même préférable lorsque c’est possible.

o

L’assurance santé
  • Pour vous

Lorsque vous souscrivez une assurance, vérifiez que la garantie maternité est comprise en plus des garanties de base comme l’hospitalisation, le rapatriement, etc. Dans le cadre d’une assurance santé internationale prenant en charge la garantie maternité, le suivi, les examens durant la grossesse, l’accouchement et les soins du nourrisson sont pris en charge. La plupart des compagnies d’assurance prennent en charge également les complications durant la grossesse et les soins médicaux après l’accouchement en cas d’hospitalisation.
Nous vous conseillons de voir avec votre assureur, le descriptif de votre contrat pour connaitre les dispositions de votre assurance.

Sachez aussi que vous devrez dans la plupart des cas avancer des frais à moins que votre assurance n’ait un accord avec l »hôpital. Pour ces raisons, nous vous conseillons MSH International qui, du fait de leur présence en Thaïlande, propose un service de « Direct Billing », c’est à dire que les frais couverts par votre assurance sont payés directement par MSH à votre hôpital.

S’assurer pour la maternité doit, bien entendu, se faire avant de tomber enceinte, il y souvent une franchise de plusieurs mois.

o

  • Pour votre enfant

Quelques semaines après la naissance de votre enfant (variable selon les assurances), il est important de l’inscrire comme « nouveau membre » dans votre police d’assurance pour qu’il puisse être couvert. Les délais sont primordiaux dans ce type d’assurance si vous souhaitez que tous les soins médicaux de votre bébé soient pris en charge.

Santé - Grossesse 1

o

Déclarer son enfant

Vous devez déclarer la naissance de votre enfant auprès des autorités de votre pays d’origine. Un délai de 30 jours vous est accordé pour cette démarche administrative. Pour plus de renseignements, contactez votre ambassade en Thaïlande.

En ce qui concerne la nationalité de votre enfant, si l’enfant est né en Thaïlande et qu’au moins l’un de ces deux parents est thaïlandais, il aura automatiquement la nationalité Thaïlandaise jusqu’à sa majorité (documents d’enregistrement fait par l’hôpital). A 18 ans, il devra faire le choix de sa nationalité, la Thaïlande ne permettant pas officiellement la double nationalité.

.

Vous avez aimé cet article ? Découvrez à présent le Guide : Visite Médicale En Thaïlande
Chloé

Chloé

Voyageuse invétérée et passionnée, partagez avec moi un petit bout de chemin et de discussion à travers le royaume de Siam.