Ce que nous apprennent les dernières recherches sur l’épidémie d’obésité infantile

share on:

Les dernières statistiques sur l’obésité infantile ont été récemment publiées et les chiffres sont alarmants.

  • Au cours des quatre dernières décennies, le nombre d’enfants et adolescents obèses a été multiplié par 10, dépassant les 120 millions;
  • Près de 210 millions d’enfants supplémentaires sont en surpoids mais ne sont pas obèses.
  • Parmi les jeunes enfants du monde – de moins de 5 ans – plus de 40 millions sont en surpoids ou obèses. Plus de 7% des enfants de moins de 5 ans font de l’embonpoint ou sont obèses aujourd’hui, soit plus de deux fois plus qu’en 2000.
  • Pour les jeunes enfants thaïlandais, le problème est encore plus grand – les statistiques qui viennent d’être publiées ont révélé que presque 11% des enfants de moins de 5 ans en Thaïlande sont en surpoids ou obèses.

Les conséquences à long terme sur la santé sont très graves : en comparaison aux enfants qui ont un poids normal, les enfants en surpoids sont près de deux fois plus susceptibles de devenir des adultes obèses. Cela les expose à un risque plus grand face à de nombreuses maladies, y compris les maladies cardiovasculaires, les accidents cérébro-vasculaires, le diabète de type 2 et certains types de cancer.

Les menaces pour la santé

L’épidémie d’obésité continue à se propager. De nombreuses recherches ont alors montré que les enfants deviennent facilement obèses. Selon les résultats de la recherche publiée l’année dernière :

  • Plus de 60% des enfants obèses, qui ont participé à une étude britannique, souffrent d’hypertension, d’hyperlipidémie, ou d’autres facteurs de risque cardiovasculaire.
  • Un nombre croissant d’enfants en surpoids ou obèses montrent des signes précurseurs d’athérosclérose, maladie caractérisée par l’accumulation de plaques contribuant au blocage des artères et autres complications cardio-vasculaires mettant en jeu le pronostic vital.
  • Plusieurs enfants de moins de 10 ans ont été diagnostiqués avec le diabète de type 2, considérée comme une maladie touchant essentiellement l’adulte.

De nombreuses études médicales récemment achevées guident les parents et les professionnels de la santé en vue d’améliorer les stratégies de prévention et de traitement et ainsi de lutter contre l’épidémie.

Le rôle du sommeil 

Les résultats de récentes études sur le poids et le sommeil montrent que les enfants qui dorment bien sont moins susceptibles d’être en surpoids ou de devenir obèses. Les résultats sont similaires pour les filles et les garçons, et restent cohérents en fonction des différents groupes d’âge des enfants.

Le nombre d’heures de sommeil recommandé par l’Académie Américaine de Pédiatrie varie en fonction de l’âge :

  • Nourrissons (de 4 à 12 mois) : 12 – 16 heures
  • Enfants de 1 à 2 ans : 11 – 14 heures
  • Enfants de 3 à 5 ans : 10 – 13 heures
  • Enfants de 6 à 12 ans : 9 – 12 heures
  • Adolescents de 12 à 18 ans : 8 – 10 heures
Les habitudes, les règles et les horaires comptent

Deux études récentes confirment l’importance de l’éducation des enfants avec des habitudes, des règles et des horaires réguliers.

  • Au Royaume-Uni, des chercheurs ont suivi un groupe d’enfants britanniques sur une période de 8 ans. Lorsque les enfants ont atteint l’âge de 11 ans, les chercheurs ont déterminé que les enfants dont les parents ont mis en place des habitudes pour les repas et l’heure du coucher durant l’enfance, et qui ont instauré des limites de temps d’écran (télévision, ordinateur, etc), ont eu beaucoup moins tendance à faire de l’embonpoint avant d’avoir 11 ans.
  • En Scandinavie, une étude menée sur la santé communautaire, qui entre dans sa quatrième année, continue de montrer une réduction de l’obésité chez les enfants en imposant un ensemble de 20 règles et habitudes en matière de consommation alimentaire, activité physique et habitudes sédentaires. Les 20 règles incluent des restrictions sur les deuxièmes portions, des règles qui limitent le temps d’écran quotidien et des directives pour faire en sorte que les enfants aient le temps chaque jour de pratiquer une activité physique de plein air.
Le Centre de Pédiatrie

Le Centre de Pédiatrie de l’Hôpital International Bumrungrad offre des services de santé complets dispensés par des pédiatres et des spécialistes en pédiatrie dans divers domaines, dont le surpoids et l’obésité. Le Centre Pédiatrique offre également des examens physiques complets, la vaccination, et un traitement pour des symptômes spécifiques. Pour les enfants aux besoins particuliers, un centre spécialisé offre un soutien approprié au développement moteur et à l’apprentissage pour permettre à chaque enfant de réaliser pleinement son potentiel.

Le Centre propose un programme pour l’obésité infantile qui inclut une variété de tests diagnostiques et de procédures pour s’assurer que votre enfant se trouve dans la zone de « poid santé » pour son âge et sa taille. Pour plus d’informations, appelez le Centre de Pédiatrie au +66 (0) 2011 3791, envoyez votre demande ou prenez rendez-vous en ligne.

Cet article est sponsorisé par Bumrungrad International Hospital
Site internet : www.bumrungrad.com