Bonne nouvelle, les câbles électriques qui polluaient les paysages et les rues s’enterrent petit à petit. La première ville à afficher cet exploit : Phuket Town capitale de Phuket. Située au Sud-Est de la fameuse île, la capitale montre l’exemple.

Le projet qui a été lancé le 2 Mars 2015, était estimé à 6 mois de travaux. Il a finalement pris fin début septembre.

Ce projet a coûté environ 108 millions de bahts incluant des améliorations électriques, téléphoniques, de télécommunications, d’eau et de la municipalité de la ville.

Un projet à gros budget, qui ravira les prochains touristes, souvent gênés par les câbles emmêler qui pendaient sur le trottoir, transformant les rues en parcours du combattant pour les piétons ou qui pouvaient gâcher une belle photo.

Mais quand on y pense, pourquoi ces câbles n’étaient pas sous terre dès le début ? Il y a encore peu de temps, montrer ces câbles était un symbole de progrès et de richesse face aux autres pays asiatiques qui n’avaient pas encore l’électricité dans leurs villes. D’ailleurs, Bangkok fut la première ville d’Asie à disposer d’un tramway électrique en 1893.

Pour conclure, Phuket Town a montré l’exemple et maintenant le projet se déplace à Patong, la ville la plus touristique de l’île. La municipalité voit l’importance d’améliorer le paysage, plus précisément près de la plage où les résidents et touristes veulent profiter des paysages naturels. Il est donc nécessaire de bannir cette pollution visuelle.

 

Graziella A.

Graziella A.

«Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre» a dit Gustave Nadaud.

Alors j’ai décidé de voyager pour vivre, au pays du sourire cette fois. Suivez-moi pour plus d’aventures, je vous promets de vous faire découvrir des lieux magiques, de bons restaurants, des plages paradisiaques et des lieux culturels plein d’histoire.