Le marché de l’emploi en France ne va pas très bien, on ne vous apprend rien. Et en plus de ça vous avez envie de vivre une expérience hors du commun ? De découvrir une nouvelle culture ? D’améliorer vos langues étrangères ? La reconversion professionnelle à l’étranger est sûrement faite pour vous.

Si souvent l’étranger attire, nombreux sont ceux qui ne franchissent pas le cap par peur. Voici les démarches à suivre pour trouver un travail à l’étranger et plus particulièrement en Thaïlande.

En effet, l’économie des pays asiatiques se porte bien et continue d’attirer les professionnels francophones. Avec sa 7ème place dans le classement des destinations rêvées pour l’expatriation des jeunes français en 2016 et son marché du travail dynamique (moins de 1% de chômage) la Thaïlande attire, elle aussi, de plus en plus.

Solution Concept Human Resource on Chalkboard

Recherche d’un emploi

Partir sans avoir de poste et le trouver sur place ? Audacieux mais faisable. Dans ce cas, dirigez-vous vers la Chambre de commerce franco-thaïe qui pourra vous aider dans vos recherches.

Pour ceux qui préfèrent assurer leurs arrières, de nombreux organismes sont spécialisés dans l’information et l’aide aux personnes qui souhaitent s’expatrier.

A partir de la France, vous pouvez vous renseigner auprès de la maison des français à l’étranger (MFR) en ligne ou directement au sein de leurs bureaux. L’organisme vous fournira toutes les informations sur les opportunités d’emplois à l’étranger.

Pôle emploi international peut aussi vous accompagner dans votre projet de mobilité internationale. Vous aurez à votre disposition de la documentation sur le pays en question et bénéficierez d’informations et conseils juridiques.

Enfin, le Ministère des affaires étrangères propose une aide aux français à la recherche d’un emploi par le biais des Comités Consulaires Pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (CCPEFP).offre

N’oubliez pas les sites internet tels que Monster et Jobsdb ou les réseaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo.

Postuler 

Si l’offre d’emploi pour laquelle vous êtes intéressé est liée à une entreprise française, postuler ne sera pas compliqué. Comme vous le feriez en France, envoyez votre CV et une lettre de motivation.

En revanche, si vous envoyez une candidature spontannée ou trouvez vous-même une offre d’emploi dans une entreprise non francophone, les démarches peuvent changer. Renseignez-vous alors pour écrire un CV et une lettre de motivation en anglais.

L’entretien

Après avoir envoyer plusieurs CV, vous récoltez enfin un entretien. Vos efforts sont récompensés !

Evidemment, la meilleure option est de se rendre directement sur place. Mais si vous êtes en France et le recruteur en Thaïlande, il comprendra bien que vous ne pouvez pas faire le déplacement. Prenez donc un rendez-vous téléphonique ou prévoyez un entretien sur Skype. Petit conseil : n’oubliez pas de prendre en compte le décalage horaire !

skype

Bonne nouvelle ! Vous avez décroché ce poste. Félicitations ! Et si le stress s’empare de vous, n’oubliez pas que cette reconversion à l’étranger est une réelle opportunité et un vrai plus pour votre CV.

A lire aussi :

La législation du travail en Thaïlande

Le monde du travail en Thaïlande

5 Conseils pour bien préparer son expatriation

 

Graziella A.

Graziella A.

«Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre» a dit Gustave Nadaud.

Alors j’ai décidé de voyager pour vivre, au pays du sourire cette fois. Suivez-moi pour plus d’aventures, je vous promets de vous faire découvrir des lieux magiques, de bons restaurants, des plages paradisiaques et des lieux culturels plein d’histoire.