share on:

Traditionnellement permissive en matière de tabac, la Thaïlande a entamé depuis quelques années une véritable guerre contre la cigarette et devrait bientôt interdire sa consommation à l’intérieur même des appartements.

Il y a quelques années, la Thaïlande pouvait s’apparenter à un paradis pour fumeur : ce dernier pouvait s’allumer une cigarette quasiment partout et le prix du paquet était peu cher (environ 1 euro).

Depuis le 1er novembre 2017, il est interdit de fumer sur une vingtaine de plages parmi les plus touristiques de Thaïlande : Patong, Koh Khaï Nok, Kho Kaï (Phuket), Cha-am, Hua Hin, Khao Takiab, Pattaya, Jomtien, Bangsaen (Chonburi), Samila Beach (Hat Yaï).

Début de l’année 2008, il est devenu interdit de fumer sur les marchés, dans les bars et les discothèques.
ss

ss
En 2010, un nouveau projet de loi sur le contrôle de la consommation du tabac à imposer des règlementations strictes aux fabricants de tabac, parmi elles, l’interdiction de la vente tabac aux personnes de moins de 20 ans.

A partir du 20 août 2019, une nouvelle loi entrera en vigueur interdisant de fumer chez soi, dans le but de réduire le tabagisme passif.

Le problème émergent est celui de la protection des enfants. Pour le gouvernement Thaïlandais, c’est une priorité de santé publique, la loi sera adoptée afin de protéger les enfants et les autres personnes vulnérables des effets néfastes du tabagisme passif sur la santé des autres résidents et membres de la famille.

Les personnes qui violent la loi seront traduits devant les tribunaux pour mineurs ou tribunaux pénaux. Bien qu’aucune sanction n’ait encore été fixée, le tribunal peut ordonner aux contrevenants de cesser de fumer chez eux et/ou de suivre une formation leur permettant d’arrêter de fumer.

“L’année dernière, 8,278 personnes sont décédées à cause du tabagisme passif” a déclaré Ronnachai Khongsakon, chef du centre de recherche wur la lutte anti-tabac.

Selon le ministère de la Santé Publique, l’année dernière 54,512 personnes sont mortes de maladies liées au tabagime.