share on:

En Thaïlande alors que la situation dû au Coronavirus se dégrade dans le monde et notamment en France, beaucoup de français souhaitent écourter leur séjour pour rejoindre leur pays d’origine et leur famille. 

Malheureusement dû aux restrictions de chaque pays et les frontières qui se ferment de plus en plus, il peut être compliqué de rentrer (entrer) en France à partir de la Thaïlande et également d’autres nombreux pays à l’étranger. 

Un communiqué de presse de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères fait le 19 mars 2020 dit : 

“Aux Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger, nous leur recommandons de prendre toutes les mesures nécessaires pour rentrer rapidement en France. Pour les y aider, le ministère chargé des transports a demandé aux compagnies aériennes de maintenir au maximum leurs lignes ouvertes vers la France et de modérer leurs prix. Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, avec l’ensemble de nos postes diplomatiques et consulaires, est pleinement mobilisé pour obtenir l’autorisation de liaisons aériennes spéciales et pour que ces liaisons aériennes spéciales puissent être assurées par des vols commerciaux. Ces démarches ont déjà porté leurs fruits en plusieurs endroits.”

“Pour nos compatriotes qui sont en attente d’un vol et qui ne disposent pas d’hébergement, nous venons de mettre en place un service d’urgence de mise en relation de français bloqués à l’étranger en situation de difficulté et des français établis hors de France se portant volontaires pouvant les accueillir. Ce service d’entraide, pour proposer un hébergement ou pour en demander un, est disponible à l’adresse web suivante : www.sosuntoit.fr

En bref tant que les vols commerciaux restent disponibles vous devez les prendre si vous voulez rentrer. Aucun rapatriement n’est annoncé tant que des vols sont disponibles.  Evidemment vu la situation le nombre de vols à destination de la Thaïlande a beaucoup diminué et souvent on remarque une hausse des prix pour ceux restant. Malgré tout il est encore possible aujourd’hui de trouver des vols de Thaïlande en direction de France (Paris) à prix plus ou moins raisonnables. Par exemple avec les compagnies aériennes Thai airways ou encore Air France des billets pour Paris ont été trouvé les jours précédents dans les alentours de 400-500 euros. Mais il s’agit de faire preuve d’une certaine patience pour l’obtenir, et être à l’affût des mises à jour des sites des compagnies aériennes jour après jour. Air France assure 1 vol par jour en direction de la France pour le moment, à voir jusqu’à quand ? D’après de nombreux témoignages, il serait préférable de se rendre directement au bureau Air France à Bangkok pour prendre les billets au lieu de les prendre sur internet. A savoir que les prix varient chaque jour. Il est vrai qu’il est préférable de trouver un vol direct pour la France pour éviter tous malentendus et problèmes aux escales. Exemple avec la compagnie Emirates ou le vol Bangkok-Dubaï est maintenu mais le vol Dubaï-Paris annulé (situation qui n’est plus valable car Emirates a à ce jour annulé tous ces vols de Thaïlande). Également pour la compagnie Etihad qui a suspendu à son tour tous ses vols à partir du 25 mars dont certains en direction de Paris avec escale à Abu Dhabi.

L’ambassade de France à Bangkok a annoncé au 23 mars 2020 : 

“A ce jour, les vols commerciaux entre la Thaïlande et la France sont maintenus. Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a demandé à toutes les compagnies aériennes et aux voyagistes de participer à un effort collectif exceptionnel en maintenant leurs lignes ouvertes vers la France et en modérant leurs prix. Le ministre est en lien régulier avec ses homologues étrangers pour obtenir l’autorisation du maintien de liaisons aériennes et pour que ces liaisons puissent être assurées sur des vols commerciaux. Les services consulaires n’affrètent pas d’avion. Il vous est alors conseillé d’anticiper dès à présent votre retour. Il vous est possible de vous rapprocher de votre compagnie aérienne pour avancer votre billet ou vous reporter vers une autre compagnie assurant encore des vols pour la France. La prise en charge de ces modifications vous appartient et l’ambassade ne sera pas en mesure de vous apporter d’aide financière. En cas de difficultés, il est possible – sous certaines conditions – de contacter la Médiation tourisme et voyage pour vous assister dans vos démarches.”

A savoir que l’ambassade de France en Thaïlande a mis en place un formulaire d’accompagnement pour les français de passage en Thaïlande qui organisent leur retour en France.

“Les français de passage en Thaïlande qui organisent leur retour en France ou connaissent des difficultés pour identifier un vol sont invités à se signaler auprès de l’ambassade en remplissant ce formulaire d’ici le mercredi 25 mars.

Le formulaire : ici

h

Et pour ceux qui décident de rester ? 

h

Si vous faîtes partis des personnes qui ne trouvent pas de solutions “acceptables” ou simplement de ceux qui décident de rester en Thaïlande le temps que la situation évolue, la question du visa se pose. Le visa touristique comprend 30 jours sur le territoire thaïlandais. A la fin de cette durée, il est possible de prolonger le visa de 30 jours supplémentaires. Cette démarche se fait dans un bureau d’immigration en Thaïlande, pour le prix de 1 900 THB. 

Plus de détails : ici

L’Ambassade de France à Bangkok informe sur le sujet au 21 mars 2020 :

  • Les ressortissants français qui se maintiendraient en Thaïlande 60 jours (30 jours + renouvellement de 30 jours) après être entrés sur le territoire, devront s’acquitter au moment de leur départ d’une taxe d’un montant de 500 THB par jour et par personne.
  • Aucun certificat justifiant du dépassement de la durée de séjour auprès des autorités thaïlandaises n’est délivré par l’ambassade car il vous est encore possible de rejoindre la France (maintien des vols).
  • Les autorités thaïlandaises permettent aujourd’hui l’extension automatique de 7 jours pour les overstay. Des démarches sont actuellement en cours pour étendre cette période d’extension automatique à 30 jours.
 Mais après ces 60 jours ? qu’est-ce qu’on fait ? 

h

“A partir du moment où il y a encore des vols commerciaux assurant la liaison, alors l’argument du « prix trop élevé » ne sera pas accepté par l’immigration (car ils ne sont pas non plus là pour faire du social). Vous avez encore le « choix » pour rentrer.

La 2ème extension de visa (de 30 jours) est possible selon 2 cas :

– Il n’y a plus aucune liaison commerciale et donc il vous faudra une lettre de l’ambassade attestant des faits, puis vous pourrez faire une demande d’extension de 30 jours à l’immigration munie de ces documents

– Il n’y a plus aucune liaison commerciale mais vous n’avez pas de lettre de l’ambassade, alors vous pouvez tenter de faire une demande d’extension, et selon votre cas, l’officier de l’immigration pourra choisir de vous l’accorder ou non. Dans le cas où il vous l’accorde, elle sera d’une durée comprise entre 1 et 30 jours maximum.”

Evidemment la situation et les informations changent relativement vite en ce moment. Ces informations sont valables actuellement (c’est-à-dire 25 mars 2020) mais sont susceptibles d’évoluer dans les jours à venir. Nous nous informons jour après jour pour vous communiquer les informations justes et valables qui pourront vous aider.

ce que dit le site officiel de la thaiembassy.com au 25 mars 2020

UPDATE au 25 mars 2020 : L’ambassade de France à Bangkok délivre dès à présent un certificat de demande d’extension de visa qui est à remettre aux autorités thaïlandaises !

La demande se faire via internet : ici 

Pour ceux qui sont résidents en Thaïlande et qui n’ont aucun souci il leur est demandé de rester dans leur pays de résidence et de bien respecter les règles de confinement locales. 

“Le seul moyen de ralentir et freiner la progression rapide de l’épidémie en France, en Europe, et dans le monde, est de limiter au maximum nos déplacements à tous”