share on:

Le célèbre designer Philippe Starck et Patong feraient un drôle de ménage. Pourtant, le gourou du design s’accorde avec cette plage grouillante et ses bars populeux comme le caviar avec les chips.

L’hyper-star du design a penché pour l’autre rive de Phuket, sa côte Est en l’occurrence, un endroit où l’expression « paradis tropical » se marie encore à merveille avec l’adjectif « préservé ».

L’hôtel-boutique de Starck à Cap Yamu se dresse au milieu d’une jungle vierge sans avoir à redouter le mauvais voisinage. Car à côté de son établissement chic, se dresse le Baan Yamu, un programme de résidences haut de gamme dont le style laisse penser que la péninsule de Yamu restera plutôt le havre des expatriés et des vacanciers huppés que le séjour du tout-venant.

Baan Yamu

Mais la côte Est de Phuket ne se résume pas à son cachet. Elle marie les charmes d’une nature superbe à la paix d’un lieu retiré qui n’est pas sans rappeler aux mordus de James Bond quelques scènes cultes. C’est en effet sur une île située au large de Baan Yamu que Scaramanga, le tueur à gage pourvu de trois tétons, gouttait au bonheur d’un séjour tropical paradisiaque en compagnie de son nabot de domestique, le nain Nick-Nack.

La baie de Phang Nga est aujourd’hui mieux fréquentée, puisqu’elle est devenue l’une des escales préférées des yachteurs, qui disposent pour jeter l’ancre de tout un éventail de marinas, avec en premier lieu, la Marina Royale de Phuket, l’une des deux seules en Asie à s’être vue décerner cinq ancres par l’association des ports de yatching.

Selon Cyrille Hareux en charge des ventes du programme de Baan Yamu, la côte est peut désormais offrir aux vacanciers tout ce qui contribue à une qualité de vie supérieure, et cela malgré un environnement encore sauvage. « Nous ne sommes qu’à une heure et demie de l’aéroport et les courts de golf, les centres commerciaux ainsi qu’une flopée de bons restaurants sont à portée immédiate de Baan Yamu », assure-t-il.

Jouir d’une qualité de vie semblable à celle du personnage de Scaramanga dans « L’homme au pistolet d’or » n’interdit donc en rien les distractions civilisées. On peut ainsi au gré de son humeur faire du lèche-vitrine au Central Festival Phuket ou aller taper la balle au célèbre golf de Blue Canyon.

Pour sortir dîner, les possibilités sont nombreuses, il y a notamment le restaurant Raya, lequel est le meilleur restaurant Thaï de l’île, un établissement à l’atmosphère coloniale situé dans la ville de Phuket, juste au bout de la route.

Et il ne faut pas plus de trente minutes aux résidents de Baan Yamu pour rejoindre les greens de l’incontournable club de Blue Canyon.

blue canyon

Redaction

Redaction

La rédaction de vivre en Thaïlande, vous propose un contenu varié sur les principales destinations de Thaïlande.