Le programme d’entrée Test & Go : encore en suspension

Le programme d’entrée Test & Go : encore en suspension

La suspension du programme d’entrée Test & Go sera "certainement" maintenue, a déclaré le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Natapanu Nopakun, lors du point de presse du Centre for Covid-19 Situation Administration (CCSA) d'aujourd'hui.

De plus amples détails et une éventuelle date limite pour les voyageurs approuvés seront discutés et finalisés vendredi, lors de la réunion générale du CCSA.

La suspension du système d'entrée Test & Go sera "certainement" maintenue.

suspension du Test & Go

Pour rappel, les nouvelles demandes de Thailand Pass dans le cadre des programmes Test & Go et Sandbox (à l'exception du Phuket Sandbox), ne sont plus acceptées. Et ce, en raison de l'apparition de la variante Omicron en Thaïlande.

Le gouvernement envisage la date limite d'entrée en Thaïlande des voyageurs dans le cadre des programmes Test & Go et Sandbox (à l'exception du Phuket Sandbox) au 10 janvier. Après cette date, ils ne pourront plus entrer que par le biais du programme de Phuket Sandbox, ou par le programme de quarantaine.

Lors du point de presse de la CCSA, M. Natapanu Nopakun, a déclaré que la suspension du programme Test & Go allait " certainement se poursuivre ". Il n'a pas précisé la durée de cette suspension, mais a ajouté que les détails seraient finalisés et annoncés vendredi.

Le variant Omicron en Thaïlande

Avec la propagation du variant Omicron, le gouvernement thaïlandais n'envisage pas actuellement de reprendre le programme Test & Go. Effectivement, le nombre de cas dû à ce variant est passé de 205 cas le 24 décembre à plus de 2 000 aujourd’hui. Le nombre de provinces où ce variant a été signalé est passé de 33 à 54.

Selon Supakit Sirilak, du département des sciences médicales, la plupart des cas se trouvent à Bangkok, qui en compte 585, suivie de 233 à Kalasin, 180 à Roi Et, 175 à Phuket, 162 à Chon Buri et 106 à Samut Prakan. Toutefois, il affirme que les gens ne doivent pas paniquer. En effet, la plupart des patients de l'Omicron se sont complètement rétablis après une période de quarantaine de deux semaines.

SOURCES : The Thaiger, Bangkok Post