share on:

Malgré sa course frénétique pour s’inscrire dans la modernité, le Cambodge a conservé toute son âme et ouvre grand les bras aux visiteurs avides d’authenticité. Son histoire dense et tumultueuse l’a doté d’un héritage patrimonial exceptionnel dont le site d’Angkor est un fleuron, pour autant le pays ne se réduit pas qu’à ces célébrissimes temples et mérite largement d’être découvert.

Capitale trépidante, villes provinciales alanguies et villages flottants, montagnes verdoyantes et campagnes sereines, plages et îles paradisiaques, vestiges grandioses et peuple souriant si attachant… Preksa vous invite à découvrir le meilleur du royaume Khmer.

 

 

 

Preksa, quand votre agence a-t-elle été créée et comment s’est-elle développée ?

L’agence a été fondée en 2013 par une poignée de passionnés qui ont plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie du tourisme au Cambodge et en Asie

Avec un siège à Phnom Penh, un bureau à Siem Reap/Angkor et une équipe jeune et dynamique de 45 personnes (dont 43 Cambodgiens et 2 Français), nous avons développé tout un panel d’offres uniques et originales combinant les splendeurs du royaume, sa culture, ses traditions, son patrimoine antique et son histoire sans oublier sa modernité.

En 6 ans à peine, nous nous sommes forgés une solide réputation au-delà des frontières et travaillons avec les marchés français, britannique, américains (Nord et Sud), italien, suisse, espagnol et israélien. Notre connaissance et notre expertise du terrain nous permettent de proposer des itinéraires et des programmes “sur mesure” à tous les voyageurs en quête de découvertes mémorables. Nous n’avons qu’un seul credo : partager notre patrimoine et nos passions !

 

Est-il possible de visiter les temples d’Angkor en évitant la foule ?

Les temples d’Angkor sont depuis toujours l’attraction phare du pays. A eux-seuls ils justifiaient déjà 3 jours d’extension dans les programmes de vacances en Thaïlande alors que le Cambodge n’était même pas considéré comme une destination touristique à part entière.

Vous comprendrez donc qu’aujourd’hui il soit difficile de garantir des conditions idéales de tranquillité pour les visiter. Toutefois, à tous ceux qui souhaitent fuir les hordes de touristes, nous recommandons de privilégier la saison verte, d’avril à octobre. Par crainte des pluies, les temples sont nettement moins fréquentés et il peut même arriver de se retrouver quasiment seul sur certains sites.

Et sinon, il suffit de bien maîtriser le terrain pour savoir choisir judicieusement les meilleurs horaires, voire même les jolis temples trop souvent négligés… D’où l’importance de recourir aux services d’un guide expérimenté qui connaît les trucs et astuces ! 

 

 

Le Parc Archéologique d’Angkor s’étend sur quelques 400 km2 couverts en partie de forêts et regroupe les admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXème et le XVème siècle. Certains temples sont des incontournables, à commencer par l’immense Angkor Wat avec ses tours devenues l’emblème du pays et ses superbes bas-reliefs.

Parmi les grands classiques, notre préférence va au Preah Khan, l’un des ensembles les plus importants érigés au cours de l’ancien empire khmer. Autre véritable bijou, le site “à taille humaine” de Banteay Srey est une dentelle de pierre taillée dans du grès rose qui ne peut laisser personne indifférent. Enfin, pour fuir le flot touristique, nous conseillons des sites moins courus comme le petit Ta Nei grignoté par la mousse et bien caché par la jungle ou encore Banteay Samré, un ensemble de temples et de sanctuaires magnifiquement restaurés.

Concernant les moyens de transport, il y a l’embarras du choix : tuk-tuk pour le charme  local, Jeep, Vespa, E-car ou vélo pour un mode plus écolo et même gondole pour une touche particulièrement romantique… Il existe plein de façons d’explorer le site archéologique d’Angkor. Nous proposons même une chasse au trésor inédite et ludique qui révèle toute la majesté d’Angkor Thom, idéale pour les familles ou entre amis.

 

 

En dehors des temples d’Angkor, du Lac Tonlé Sap et de Phnom Penh, que faut-il aller voir selon vous ?

En direction du nord-est, Kratié est un gros coup de cœur de l’agence. Destination alanguie sur les rives du Mékong, sa belle nature et sa tranquillité en font une oasis empreinte de douceur. Ici, nos visiteurs se fondent dans la vie locale, font d’agréables balades à vélo, vont à la rencontre des dauphins d’eau douce Irrawaddy et peuvent même profiter des plages de l’île de Koh Trong pour se détendre.

 

 

Au sud-ouest du pays, nous aimons la petite ville de Kampot qui a conservé quelques belles bâtisses coloniales. Son environnement naturel permet de sympathiques activités comme des virées en kayak ou en paddle sur la rivière Prek Kampong, des balades à vélo ou en charrettes à buffles dans une campagne ponctuée de villages ou encore l’escalade d’impressionnants pics karstiques.

Kampot étant également le berceau de l’un des poivres les meilleurs du monde, il va de soi que la visite d’une plantation de poivriers s’impose. Cerise sur le gâteau, la ville regorge de bons petits restaurants ! 

 

 

Enfin, au large des côtes de Sihanoukville, nous recommandons chaudement les îles de Koh Rong et Koh Rong Sanloem pour les inconditionnels des plages paradisiaques. Sable blanc, eaux turquoise translucides, palmiers et filaos… le Cambodge offre aussi ça !

 

 

Quelles activités originales peut-on faire au Cambodge ?

Découvrir le vieux Phnom Penh lors d’un escape game, explorer Angkor à travers une chasse au trésor, apprendre à cuisiner les insectes dont les Khmers raffolent, applaudir un spectacle de cirque à nul autre pareil à Siem Reap, prendre un cours de danse traditionnelle khmère ou encore participer à un atelier de smoothies autour des fruits exotiques…

Nous ne manquons pas d’idées pour agrémenter votre découverte du Cambodge d’activités originales. Et pour ceux qui recherche l’immersion authentique, un séjour chez l’habitant dans la campagne de Battambang apporte aussi son lot de jolies surprises.

 

 

 

Où en est le Cambodge en matière de tourisme durable ?

Depuis les années 90, le Cambodge s’efforce d’abord de rattraper ses retards économiques et structurels. Dans cette quête effrénée, le développement du tourisme durable n’a pas vraiment été une priorité pour le gouvernement. 

Alors, ce sont les acteurs du tourisme qui ont commencé à se mobiliser. Des formations pédagogiques sont dispensées dans certaines communautés afin qu’elles puissent accueillir les visiteurs pour un court séjour, générant ainsi emplois et revenus.

Des éco-lodges commencent à apparaître tel le très réussi Hanchhey Eco Resort avec architecture en bambou, utilisation d’énergie solaire, jardin bio et piscine filtrée naturellement. Des initiatives sont prises en faveur des enfants comme la suppression des visites d’écoles et d’orphelinats. Notre agence soutient plusieurs projets dont l’action de l’école Phare Ponleu Selpak qui accueille aujourd’hui plus de 1400 jeunes et dont l’objectif est de leur offrir un espace où ils peuvent laisser libre-court à leur imaginaire et se forger un avenir professionnel dans une discipline artistique (cirque, musique, théâtre, danse, peinture…).

Enfin, comme dans beaucoup d’endroits à travers le monde, le plastique est un véritable fléau au Cambodge. A l’agence, nous avons tous décrété la guerre au plastique et d’ailleurs, nos voyageurs recevront désormais une jolie gourde en métal réutilisable à la place de mini-bouteilles d’eau.

 

Que faire pendant un city-break à Phnom Penh ?

La capitale du Cambodge n’est pas qu’une étape sur la route des temples d’Angkor et mérite largement  de lui consacrer un peu de temps. Et comme la plupart des voyageurs n’ont environ que deux semaines pour découvrir le pays, nous avons quelques tours dans notre sac pour qu’ils en profitent au mieux même s’ils n’y restent que deux jours. 

 

 

Par exemple, avec “Les Secrets de Victoire”, vous partez en compagnie d’une Française installée au Cambodge, à la rencontre de la ville. Elle vous emmène à la découverte de sites emblématiques et d’autres carrément plus secrets. De l’ancien quartier européen datant du protectorat français jusqu’à Koh Pich, le “Manhattan” phnompenhois, en passant par le Wat Phnom où la ville a puisé ses racines, vous liez le passé au présent et découvrez bien des contrastes de notre capitale en pleine évolution.

Les aventuriers curieux adoreront sûrement l’ »Urban Tales ». Cette enquête pour retrouver une antique statue vous entraîne dans une découverte du vieux Phnom Penh. Cette balade pédestre et ludique mène non seulement à des monuments d’importance mais surtout elle vous plonge dans la vie quotidienne des locaux et vous révèle de bien jolies traditions.

Nous proposons également des tours de la ville en adéquation avec les envies de chacun, qu’il s’agisse de cuisine, de Street Art ou encore de shopping.

Nous conseillons également de ne pas faire l’impasse sur les musées restituant le meilleur et le pire de l’histoire du royaume ou encore une croisière au coucher du soleil pour savourer une autre perspective sur la ville et prendre quelques photos magiques.
dd

Rendez-vous sur la page de l’agence de Preksa pour découvrir son offre de circuits incontournables et famille au Cambodge.

Evaneos est une plateforme vous donnant la possibilité d’entrer en relation avec des agences de voyages locales partout dans le monde. Ainsi connectés, les voyageurs peuvent construire un projet de voyage fidèle à leurs attentes grâce aux conseils d’un spécialiste de la destination.