share on:

Chaque touriste étranger arrivant ou quittant la Thaïlande devra s’acquitter d’une assurance de base d’un montant de 100 Bahts afin de couvrir les frais en cas d’urgence et de rapatriement de son corps s’il rencontre une mésaventure.

 

 

Comme rapporté hier, le Ministère Thaïlandais du Tourisme et des Sports a suggéré que chaque touriste étranger visitant la Thaïlande, devra s’acquitter d’une certaine somme afin de couvrir les frais d’assurance de base et d’assurance-vie.

Si l’idée suscite l’intérêt des membres du gouvernement, elle prendra probablement effet seulement dans 6 mois. L’argent servirait à alléger le fardeau des contribuables thaïlandais qui doivent payer pour les soins médicaux d’urgence des touristes et le rapatriement des personnes décédées pendant leurs vacances.

 

 

Les médias ont fait référence à la taxe Japonaise «Sayonara», qui prélève 1 000 yens ou 300 bahts aux Japonais et aux étrangers qui quittent le pays. Entre-temps, le gouvernement Malaisien a annoncé la mise en place d’une taxe de départ pour les voyageurs partant des aéroports malaisiens à compter du 1er juin 2019. Elle sera de 20 RMB par tête (soit 150 bahts) pour ceux partant vers les pays de l’ANASE et du double de ce montant pour les autres pays.

Pour la Thaïlande, les détails du montant de cette taxe restent encore à déterminer. Il en va de même pour pour savoir si touristes devront payer cette somme à l’entrée ou à la sortie du pays.

Si les 38 millions de touristes qui se rendent en Thaïlande chaque année, devaient payer 100 THB à leur arrivé, le gouvernement thaïlandais pourrait récupérer un total de 3,8 milliards de bahts. Selon certaines sources, les autorités Thaïlandaises utiliseraient ces fonds pour assurer tous les touristes par le biais d’un fonds d’assurance local.