Koh Tarutao, l’île paradisiaque peu connue par les touristes, se situe dans la province de Satun, près de la frontière malaise. Elle fait partie du parc national marin de Tarutao, et couvre plus de 1490 km2 de surface. Il n’existe pas moins de 51 pièces insulaires au sein de ce parc national. Mais bien au-delà de cacher des merveilles naturelles, le coin réserve par son histoire bien des surprises et des mystères …

Un parc naturel et authentique pour des raisons bien particulières …

Koh Tarutao et son parc national demeurent très préservés, sans hôtels ni restaurants, avec très peu d’électricité sur l’ensemble de la superficie et une population relativement restreinte.

  • Tarutao, anciennement une île de prisonniers

Eh oui. Ce qui se cache derrière cet archipel paradisiaque, c’est un passé bien plus sombre. En effet, vers la fin des années 1930, l’île de Tarutao servait de lieu d’emprisonnement pour les condamnées politiques. Ce sont tout d’abord 500 prisonniers qui débarquèrent de force sur l’île déserte en 1938, mais progressivement, le nombre passa à 3000. Les prisonniers, bien qu’ayant tenté de s’échapper et de se rebeller, n’y parvinrent jamais.

  • Un retournement de situation dû à la Seconde Guerre mondiale

Le destin de ces prisonniers et de leurs gardiens fut décidé par l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale. En effet, le support financier, les denrées alimentaires et tout ce qui s’ensuit furent drastiquement diminués par le gouvernement qui devait désormais se préoccuper de nouveaux problèmes. Gardiens et prisonniers se sont donc à l’époque unis sur bateaux et radeaux de fortune afin de sauver leurs peaux respectives et devinrent des pirates.

  • Une situation dramatique sauvée par les anglais

Cette situation de piraterie dura quelques années et le groupe de pirates prit énormément d’ampleur. Ils terrorisaient la population locale qui n’osait plus s’aventurer dans les alentours. Ainsi, les anglais prirent les choses en main en 1946 et par des forces militaires conséquentes, ils stoppèrent les brigands et les renvoyèrent dans d’autres centres pénitenciers.

Un archipel vide pendant plusieurs dizaines d’années

La peur des habitants étant encore très prégnante, il fallut attendre un renouvellement générationnel de plus de 30 ans pour que la population commence à réintégrer ce superbe endroit.

Ancienne prison maintenant classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

En 1974, un groupe d’amoureux de la nature thailandais décidèrent de reprendre les choses en main. La magnificience du lieu lui aura vite valu de devenir un des nombreux parcs natonaux du pays et d’être placé au patromoine mondial de l’UNESCO.

Informations pratiques

Capture d’écran Google Maps

Si vous souhaitez vous rendre dans ce parc national, sachez que l’entrée vous coûtera 200 THB par adulte, et 100 THB par enfant. Certains endroits du parc national marin sont fermés pour la préservation naturelle de mi-mai à mi-novembre cependant l’île principale, Koh Tarutao, est ouverte toute l’année. Et si vous avez nvie de visiter les anciens bagnes des prisonniers, sachez que c’est tout à fait possible …