share on:

De nombreux étrangers souhaitent y vivre et travailler en Thaïlande.  Mais quelles sont les étapes à suivre pour obtenir un Work Permit (ou permis de travail) en Thaïlande ?

Obtenir un Work permit

La première étape sera d’obtenir le visa adéquate permettant à un étranger de travailler en Thaïlande : Le Visa Business Non-Immigrant (Non-B Visa), valide pour une période de 3 mois.

Après avoir obtenu votre permis de travail, il sera étendu pour une période d’un an, renouvelable. La société vous embauchant en Thaïlande devra vous fournir une lettre d’invitation que vous présenterez à l’ambassade lors de votre demande de visa. Les conjoints pourront bénéficier d’un Visa Non-immigrant O. 

 

Quels sont les documents nécessaires pour obtenir son Work permit (A titre indicatif) ?

 

  • Documents à fournir par la Société 

 

  • Un organigramme
    – Une Carte indiquant la localisation de l’entreprise
    – Affidavit, liste des actionnaires (Bor.Or.Jor. 5)
    – Bilan (résultat) (Phor. Ngor. Dor. 50)
    – Enregistrement de la TVA, certificat et modifications (Phor. Pro 01, Phor. Por. 20, Phor. Por. 09)
    – États financiers (Phor. Por. 30)
    – 2 millions de THB sur le compte bancaire par permis de travail
    – Paiement de la sécurité sociale des employés (4 employés de nationalité thaïlandaise sont requis pour la demande d’un Work Permit).
    – Liste des noms des employés, avec une copie de leur pièce d’identité et de leur permis de travail (s’il s’agit d’un étranger)
    – Si nécessaire, La Business Licence 

 

  • Documents à fournir par le demandeur 

 

  • 3 Photos d’identité
    – Copie du passeport (toutes les pages) 
  • – Copie des diplômes, traduit en Thai
    – Une lettre de vos employeurs précédents
    – Un certificat médical
    – Si vous avez déjà travaillé en Thaïlande : Une déclaration de revenu


A noter
 :

Le nomadisme digitale : Chiang Mai, par exemple, est devenu très populaire ces dernières années parmi les digitales nomades. Cependant, la Thaïlande n’a pas encore légiféré leur statut et les digitales nomades ne peuvent actuellement légalement travailler dans le pays. 

Néanmoins, les entrepreneurs et les start-ups sont vivement encouragées avec la mise en place du Smart Visa valable 4 ans destinée à attirer les talents et les investisseurs. Mis en place par le Board of Investment (BOI), il permet également de travailler sans work Permit. Les conditions d’obtention restent restrictives.  

Créer sa société : Vous pouvez enregistrer votre propre société en Thaïlande. A noter toutefois que pour bénéficier d’un Work permit il vous faudra justifier de l’emploi de quatre employés de nationalité Thaïlandaise et de 2 millions THB de capital. 

Pourquoi faire appel à un cabinet d’avocat pour vous accompagner dans vos démarches ?

Avec les régulières mises à jour de la liste des documents a fournir ainsi que les conditions requises nécessaires que ce soit pour faire une première demande ou renouveler votre visa, il est souvent difficile de s’y retrouver. Être accompagné par le cabinet Opera Consulting ainsi que denotre avocat, qui a plus de 15 ans d’expérience, est un atout indéniable pour la réussite de votre dossier.

Cet article est une note d’information générale ne remplaçant en aucun cas le conseil pour toute situation individuelle. Son contenu ne saurait engager la responsabilité du cabinet en cas d’application différente par les services fiscaux que ce soit en France ou en Thaïlande.