Situé dans la province de Surat Thani, au sud de la Thailande, le parc naturel Khao Sok de 740 km2, recèle d’incroyables trésors naturels. Ce parc d’où jaillit d’immenses montagnes, affiche un panorama à couper le souffle alliant verdure luxuriante et eau cristalline.

Datant de 160 millions d’années, la jungle de Khao Sok fait partie des plus anciennes forêts tropicales humides du monde. Classé comme site protégé depuis 1980, ce parc compte plus de 200 espèces florales par hectare dont des bambous, des bananiers, des cocotiers et des figuiers. Omniprésente, la forêt orne les imposantes montagnes dont le plus haut sommet culmine à 960 mètres. La majorité d’entre elles atteint les 400 mètres de hauteur.

En raison de son climat tropical propice à la vie sauvage, de nombreuses espèces cohabitent dans le parc. Gibbons, tapirs, amphibiens, pythons, cobras, varans, léopards, éléphants sauvages, papillons, chauves-souris, quelques 300 espèces d’oiseaux et bien d’autres peuplent la forêt.

Cette étendue de terre est bordée par le lac de Chew Larn de 162 km2, formé par la construction du barrage de Rachabrapha Dam. Des cabanes flottantes en radeau servent d’hébergement. A l’image de la Baie d’Halong, la vue est à couper le souffle surtout à l’aube comme au coucher du soleil.

Les visiteurs, en quête d’aventure, s’adonnent à la randonné dans la jungle. L’accompagnement d’un guide est cependant recommandé. Des cascades (Bang-Hua Raet ou Bang-Nam Liab), des grottes de stalactites (Khang Khoa-Cave) et des rivières s’intègrent parfaitement dans ce décor de rêve.

Sur Sok River, il est possible de faire du canoé-kayak ou du « rafting en bambou ». Une balade en bateau est également proposée sur le lac de Chew Larn.

Khao Sok1

Khao Sok2

Khao Sok3

Khao Sok6

Khao Sok5