share on:

Le profil génomique complet (CGP en anglais) est une méthode de test de diagnostic avancée que les oncologues de Bumrungrad utilisent maintenant pour associer chaque patient au meilleur traitement possible du cancer.


Grâce aux récents progrès réalisés dans le domaine des tests de diagnostic comme le profilage génomique, les médecins peuvent maintenant faire correspondre les résultats des tests des patients aux traitements anticancéreux spécifiques avec les meilleures chances de succès. Voici quatre faits importants sur le cancer et le profilage génomique qui aident à comprendre l’importance de cette récente avancée et les avantages que cela représente pour les patients.

1. Le profilage génomique est différent des tests génétiques

Le test génétique, également appelé test ADN, est un processus de test plus limité que le profilage génomique. Les tests génétiques se concentrent généralement sur un gène particulier ou un ensemble de gènes.

Le profilage génomique, quant à lui, analyse tous les gènes d’une personne – environ 22 000 gènes au total, bien que les médecins aient tendance à se concentrer sur les quelque 300 à 400 gènes connus pour être fortement associés au cancer – en examinant globalement le code génétique afin de détecter d’éventuelles modifications génétiques pouvant être nocives.

Dans le cas du cancer, les altérations génétiques sont associées à une croissance plus rapide des tumeurs cancéreuses.

2. Il existe plusieurs types de test de profilage

Les tests de mutations génétiques liées au cancer, les tests d’expression d’ARN, les tests de variabilité du nombre de copies (CNV en anglais) et autres, analysent divers types de modifications génétiques à des degrés de détail variables.

En termes simples, chaque méthode de test aide à expliquer la façon dont un cancer a évolué et ce que devrait être la cible du traitement.

Certains des tests de profilage génomique fournissent des informations génétiques, des informations prédictives permettant d’identifier les patients génétiquement prédisposés à des modifications spécifiques. Certains patients souhaitent avoir connaissance de ce type de risques futurs, alors que d’autres préfèrent ne pas recevoir d’informations.

Pour tous les tests génétiques, le consentement du patient est toujours requis avant la commande des tests. Le médecin expliquera au préalable l’objectif de chaque test recommandé et répondra aux questions des patients.

 

 

Bumrungrad dispose d’installations directement sur place où sont effectués certains des tests tandis que pour d’autres, l’hôpital utilise des laboratoires spécialisés à l’étranger. Selon la complexité du test, les résultats peuvent prendre de quelques jours à trois ou quatre semaines.

 

3. Le diagnostic conventionnel du cancer présente certaines limites

La méthode conventionnelle d’identification du cancer est basée sur l’emplacement du cancer dans le corps, par exemple: le cancer du sein est dans le sein et le cancer de la prostate est dans la prostate. De manière générale, la localisation est la principale caractéristique qu’un médecin utiliserait pour évaluer différentes options de traitement et décider laquelle offrirait le meilleur résultat pour le patient.

 

Prenons comme exemple le cancer du poumon :

Le processus classique peut parfois ne pas identifier le traitement le plus efficace contre ce cancer-là.

Pourquoi ? Tout d’abord car différents patients atteints de ce même cancer ne répondent pas nécessairement de la même manière au même traitement. De plus, les tumeurs pulmonaires d’un patient peuvent présenter des modifications différentes de celles d’un autre patient atteint de cancer du poumon, tout en partageant des modifications similaires à d’autres types de cancer.

 


4. Les scientifiques et les médecins de Bumrungrad collaborent à l’interprétation des résultats

Le profilage génomique donne un ensemble complexe de résultats qui doivent être analysés et interprétés avant d’être utilisés efficacement dans le traitement du cancer du patient. La contribution de professionnels scientifiques ainsi que d’autres oncologues est particulièrement utile lors du processus de déchiffrement des résultats de ces tests.



L’hôpital Bumrungrad a mis en place son propre comité de surveillance des tumeurs moléculaires (MTB), considéré comme la meilleure pratique pour évaluer les résultats du profil génomique des patients. Le Bumrungrad MTB organise des réunions régulières avec des experts de différentes disciplines des sciences moléculaires et scientifiques, ainsi que des oncologues de l’hôpital utilisant le profilage génomique dans le processus de traitement. Au MTB, chaque nouvelle série de résultats de profilage est présentée, discutée et délibérée par les médecins et les scientifiques.

La communauté médicale mondiale est actuellement aux premiers stades d’un tournant vers la médecine de précision, qui promet des soins de santé sur-mesure pour le profil de santé de chaque personne.

Les traitements anticancéreux conventionnels sont toujours très efficaces et la plupart des patients réagissent comme le souhaitent les médecins. Mais le profilage génomique permet de faire encore mieux, et les avantages qu’il offre pour le diagnostic du cancer et l’identification du meilleur traitement disponible peuvent être considérables.

À mesure que la procédure gagnera en popularité, les avantages deviendront encore plus convaincants.


Par Dr. Harit Suwanrusme, spécialiste américain certifié en oncologie et hématologie, Horizon Regional Cancer Center au Bumrungrad International Hospital.