Phuket Sandbox : les nouveaux détails pour les arrivées du 1er juillet

Réouverture de Phuket : Tout ce que vous devez savoir sur le programme “bac à sable”

Dans le cadre du programme Phuket Sandbox, le gouverneur Narong Woonsew a reconfirmé les règles énoncées, en ajoutant quelques nouveaux détails. Pour rappel, Phuket rouvrira ses portes aux touristes étrangers vaccinés à partir du 1er juillet, sans passer par une quarantaine. Vous pouvez voir les détails du programme Phuket Sandbox dans cet article.

Les premiers arrivants à Phuket viendraient de pays à faible et moyen risque d’Europe et d’Amérique. Ils prendront les vols de Thai Airways International en provenance de Londres, Francfort, Copenhague, Paris et Zurich à partir du 1er juillet.

Tous les voyageurs devront être entièrement vaccinés et avoir un test Covid-19 négatif. Ils devront également justifier une assurance Covid-19 d'au moins de 100,000 USD et séjourner dans un hôtel certifié SHA Plus.

Phuket Sandbox : informations sur le séjour

Les visiteurs seraient tenus de rester dans la province de Phuket pendant au moins 14 jours avant de se rendre ailleurs en Thaïlande. Des séjours plus courts sont autorisés si le passager quitte la Thaïlande après son séjour.

Un nouvel élément d'information du programme Phuket Sandbox concerne l'hébergement SHA Plus. Désormais, pendant les sept premiers jours, les voyageurs devront rester dans le même hôtel. Au cours de la deuxième semaine, ils pourront changer d'hôtel deux fois.

Le jour de leur arrivée, les visiteurs seront soumis à un test de dépistage du Covid-19 à l'aéroport de Phuket. Ils devront ensuite attendre le résultat dans leur chambre d'hôtel. Si celui-ci serait négatif, ils pourront alors sortir. Deux autres tests seront prévus, les 6e et 7e jour et les 12e et 13e jour. Après 14 jours, un autre test sera effectué. Si tous les tests sont négatifs, les visiteurs pourront se rendre dans d'autres provinces. En outre, ils devront installer et utiliser l'application MorChana.

Les mêmes règles s'appliquent aux ressortissants thaïlandais

Alors que le gouverneur avait déjà indiqué que ces règles s'appliquaient à toutes les nationalités, il a réaffirmé que cela inclut les ressortissants thaïlandais qui rentrent chez eux. Cela inclut les Thaïlandais qui retournent à Phuket pour travailler, un point souvent soulevé lors du débat sur la sécurité de Covid-19.

Selon Mr Narong, ils doivent venir des pays à risque faible ou moyen et qu'ils y aient séjourné au moins trois semaines auparavant. Ils doivent également être vaccinés et avoir un test négatif au Covid-19.

Une nouvelle information sur Phuket Sandbox, est que les tests Covid-19 pour les passagers aériens sont désormais appliqués à toutes les arrivées à Phuket par voie terrestre ou maritime.

Phuket Sandbox pourrait être révisé en cas de retour d'épidémie de Covid-19

Le CCSA a élaboré un "plan B" pour le programme Phuket Sandbox en cas d'épidémie. Certains scénarios possibles pourraient inciter à reconsidérer le programme Phuket Sandbox, notamment :

  • Si les épidémies augmentent rapidement, le programme pourra être reconsidéré ou interrompu.
  • Si plus de 90 personnes par semaine sont infectées par le Covid-19, le gouvernement apportera des modifications au programme.
  • Même sans ce nombre, si les infections touchent plus de 6 villages dans les 3 districts de Phuket, la zone de propagation serait considérée comme un danger.
  • Enfin, si la capacité des lits d'hôpitaux dépasse 80 % à Phuket en raison des épidémies, les autorités pourront mettre fin au Phuket Sandbox.

Assouplissement des restrictions pour le Phuket Sandbox

En prévision du programme Phuket Sandbox, le gouverneur a signé un décret assouplissant les restrictions du province. Grâce à ces assouplissements, les restaurants de Phuket sont maintenant autorisés à vendre et à servir de l'alcool. Cependant, les bars et les boîtes de nuit restent fermés.

Il faut noter que le Phuket Sandbox servira de projet pilote. En effet, le gouvernement a pour objectif la réouverture complète du pays d'ici octobre.

Sources : Bangkok Post, The Phuket News