Réduction du coût du visa de résident de 10 ans (LTR) de la Thaïlande

Réduction du coût du visa de résident de 10 ans (LTR) de la Thaïlande

Le Cabinet thaïlandais a décidé de réduire de moitié les frais de visa de résident de longue durée (LTR), de 100 000 à 50 000 bahts. Le Cabinet espère que ces changements attireront davantage d'investissements étrangers, d'étrangers qualifiés et stimuleront l'économie.

Le coût du visa de résident de 10 ans (LTR) de la Thaïlande sera réduit de moitié

La porte-parole du Premier ministre, Ratchada Thanadirek, a déclaré que le Cabinet avait accepté d'apporter des modifications au visa LTR. Elle a indiqué que les étrangers hautement qualifiés pourraient demander ce visa et payer un frais unique de 50 000 bahts pour rester en Thaïlande pendant 10 ans. Mme Ratchada a indiqué que les modifications entreraient en vigueur 90 jours après leur annonce, après leur publication dans le Royal Gazette.

La porte-parole a ajouté que la Thaïlande vise à accueillir jusqu'à un million d'étrangers dans le pays au cours des cinq prochaines années. Elle a précisé que cela pourrait rapporter jusqu'à un trillion de bahts, dont 800 milliards de bahts d'investissements étrangers.

Qui peut demander le visa de résident LTR ?

Le visa de résident (LTR) vise quatre groupes d’étrangers, leurs conjoints et pas plus de quatre enfants de moins de 20 ans. Il s’agit des personnes à hauts revenus, des retraités étrangers, des étrangers ayant des “compétences particulières” et les travailleurs à distances (nomades digitaux). Par ailleurs, les titulaires du visa LTR sont autorisés à demander un permis de travail.

Le coût du visa de résident de 10 ans (LTR) de la Thaïlande sera réduit de moitié

Selon le porte-parole du gouvernement, travailler à distance depuis son ordinateur portable tout en buvant un Mai Tai sur une île thaïlandaise est un rêve pour de nombreux nomades digitaux. Le visa LTR leur offre une voie légale pour vivre et travailler en Thaïlande, pour autant qu'ils remplissent les conditions requises.

Quelles sont les conditions requises ?

Pour faire une demande de visa résident (LTR), le demandeur doit :

  • Souscrire une assurance maladie couvrant au moins 50 000 USD pour couvrir les frais médicaux pendant au moins les 10 premiers mois de son séjour dans le royaume OU
  • Un certificat de sécurité sociale couvrant les frais médicaux OU
  • Un dépôt en espèces d'au moins 100 000 USD sur un compte bancaire national ou étranger pendant les 12 mois précédant la demande de visa.

Par ailleurs, les étrangers “à haut revenu” sont tenus d’avoir un revenu annuel de 80 000 USD pendant les deux années précédant la demande.

Les “spécialistes étrangers” quant à eux, doivent avoir un contrat de travail auprès d'une entreprise en Thaïlande OU à l'étranger. Ils doivent fournir la preuve qu'ils ont travaillé dans les “industries ciblées” pendant au moins 5 ans.

Des exceptions peuvent être faites pour les étrangers travaillant dans des universités thaïlandaises, des instituts de recherche gouvernementaux et des instituts de formation spécifiques, ou pour ceux qui ont un doctorat.

SOURCE : The Thaiger