Réouverture de Bangkok : Cinq types de commerces autorisés à rouvrir demain

Réouverture de Bangkok : Cinq types de commerces autorisés à rouvrir demain

Réouverture de Bangkok : la mairie a autorisé l'ouverture à partir de mardi (1 juin 2021) de certains lieux n'ayant pas fait l'objet de signalements de cas de Covid. Il s’agit notamment des musées, des spas, des parcs publics, des salons de beauté et de massage.

Les autorités municipales de Bangkok assouplissent les restrictions dans la capitale et autorisent la réouverture de cinq types de lieux demain (1er mai), tandis que les autres lieux visés par l'ordre de fermeture doivent rester fermés au moins jusqu'au 14 juin.

Il faut savoir que Bangkok reste l'épicentre des infections avec 1 356 cas signalés aujourd'hui (31/05/2021) et 41 573 infections au cours des deux derniers mois. La plupart des infections récentes se sont concentrées dans des endroits très fréquentés telles que les marchés, les usines, et les chantiers. Et parmi les nouveaux décès, la plupart ont eu lieu à Bangkok.

Réouverture de Bangkok : les lieux autorisés à rouvrir à partir de mardi

Réouverture de Bangkok

Voici la liste des lieux autorisés à rouvir à partir de demain (01/06/2021) :

  1. Musées, centres d'apprentissage, parcs scientifiques, sites historiques et galeries d'art. Néanmoins, les visites de groupes restent interdites.
  2. Salons de tatouage et salons de manucure. Mais ils doivent fermer pendant 14 jours si des cas de Covid-19 sont découverts.
  3. Cliniques, salons de beauté et de contrôle du poids.
  4. Spas, salons de massage, et lieux liés aux soins de santé. À l'exception des services de sauna et de massage facial.
  5. Parcs publics, jardins botaniques ou floraux. Cependant, les nourritures et les rassemblements sont interdits.

Cette réouverture de Bangkok vise à alléger le fardeau des entreprises en leur permettant de fonctionner dans des conditions strictes. Parallèlement, les efforts visant à contrôler les épidémies de Covid-19 dans les communautés, les marchés et les camps de travailleurs se poursuivent.

Sources : Bangkok Post