Variant Omicron : Pas de confinement national, mais la réouverture des bars pourrait être retardée.

Variant Omicron : Pas de confinement national, mais la réouverture des bars pourrait être retardée.

Variant Omicron en Thaïlande : le Premier ministre thaïlandais a exclu d'instaurer un nouveau confinement national. Toutefois, il a déclaré que la réouverture des bars et autres lieux de vie nocturne pourrait être retardée.

Le gouvernement n'imposera pas de confinement national, malgré les inquiétudes suscitées par le nouveau variant du coronavirus, le variant Omicron. Selon le premier ministre Prayut Chan-o-cha, les mesures de contrôle existantes pour les arrivées internationales sont suffisantes, sans avoir à fermer le pays. Cependant, la fermeture des lieux de divertissement sera probablement prolongée.

“Des mesures sévères ne sont pas nécessaires. Il existe des tests RT-PCR et la quarantaine requise, en attendant les résultats des tests.”

La Thaïlande face au variant Omicron

La Thaïlande face au variant Omicron

Selon le Premier ministre, le gouvernement doit maintenant trouver un équilibre entre la protection de la santé publique et la relance de l'économie. Par ailleurs, suite à l'émergence du variant Omicron, une proposition visant à remplacer les tests PCR des arrivées internationales par des tests antigéniques (ATK) a été repoussée.

D’autre part, le gouvernement pourrait également devoir retarder la réouverture des pubs, des bars et des karaokés, dans l'intérêt de la santé publique.

“Nous souhaitons attendre et voir pendant un mois. Dans cette affaire, nous devons écouter les médecins et les autorités sanitaires. Les lieux fermés où les foules se rassemblent et boivent présentent des risques élevés. Cette mesure sera mise en attente. Des mesures d'assistance seront proposées au cabinet prochainement.” A déclaré le Premier ministre.

En raison du variant Omicron, la Thaïlande a restreint l'entrée des visiteurs provenant de pays à haut risque. Ces pays sont le Botswana, la Namibie, l'Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, le Zimbabwe et l'Afrique du Sud.

Par ailleurs, les autorités thaïlandaises sont toujours à la recherche des 782 touristes, dont 252 touristes de huit pays à risque d'Afrique australe, qui sont entrés dans le pays le 15 novembre. Et ce, afin de refaire des tests RT-PCR.

Le Premier ministre a précisé toutefois qu'aucun cas du variant Omicron n'avait été détecté en Thaïlande à ce jour.

Source : Bangkok Post