share on:

Le Bangkok Asean Film Festival revient pour une seconde édition du 22 au 26 avril au SF World Cinema du Central World à Siam. Précipitez-vous dans les salles de cinéma pour assister à des projections gratuites.

Organisé par le Ministère de la Culture et de la Fédération des associations nationales du film de Thaïlande, ce festival entend promouvoir 10 oeuvres cinématographiques primées de toute la région de l’ASEAN (Association of SouthEast Asian Nations). Au menu : une programmation éclectique combinant comédie, drame, action et documentaire.

Le Festival de l’Asean se rendra ensuite à Chiang Mai du 3 au 6 septembre, à Khon Kaen du 10 au 13 septembre et à Surat Thani du 17 au 20 septembre.

Les organisateurs distribuent des billets gratuits une trentaine de minutes avant les séances.

1/ The Songs of Rice de Uruphong Raksasad (Thaïlande)

Ce documentaire suit la vie des agriculteurs thaïlandais qui est rythmée par les différentes étapes de la cutlure du riz.

2/ Distance de Sivaroj Kongsakul (Thaïlande, Chine, Singapour)

Ce film étudie les relations à longue distance entre des couples en Thaïlande, en Chine et à Singapour, et comment les changements dans l’environnement affectent leur lien.

3/ A Copy of My Mind de Joko Anwar (Indonésie)

Sari qui travaille dans un salon de beauté tombe sous le charme d’Alex qui gagne sa vie en rédigeant des sous-titres pour des DVD piratés. Dès leur rencontre, ils deviennent amant.

4/ Yasmine de Siti Kamaluddin et  Chan Man Ching (Brunei)

Une jeune femme déterminée à être championne de silat doit surmonter les conflits avec son père et meilleurs amis qui se dressent sur le chemin de ses rêves.

5/ Above It All de Anysay Keola (Laos)

Sous la pression d’épouser une femme riche, Nong, jeune diplômé en médecine, décide d’avouer son homosexualité à ses parents. Au même moment, une femme Hmong pense à déménager à l’étranger pour se marier afin d’éponger la dette de ses parents.

6/ Taklub de Brillante Mendoza (Philippines)

Trois survivants, Bebeth, Larry et Erwin tentent de se remettre de la perte de leurs proches après le passage d’un énorme typhon.

7/ 3688 de Royston Tan (Singapour)

A 38 ans, elle travaille comme gardien de parking pour payer les frais médicaux de son père atteint de démence. Sa vie bascule lorsqu’elle décide de participer à un concours de chant.

8/ 3.50 de Chhay Bora et Eysham Ali (Cambodge)

Inspiré de faits réels, le film met en scène le marché de la traite des personnes à Phnom Penh et la vie des jeunes filles vendues à la prostitution.

9/ City of Jade de Midi Z (Birmanie)

Dans ce documentaire, le réalisateur filme son frère dans une zone déchirée par la guerre au nord de la Birmanie. Il met en scène les conditions extrêmes des miniers dans la plus grande industrie minière illégale du pays.

10/ Bitcoins Heist de Ham Tran (Vietnam)

Une bande de criminels constituée d’un hacker, d’un cambrioleur et d’un expert en faux est recherchée par Interpol.

11/ Day and Night Omnibus de Ho Yuhang, Charlotte Lim et Yeo Joon Han (Malaisie)

Trois courts métrages de trois cinéastes malaisiens qui reflètent leur vie personnelle et s’interrogent sur les prolèmatiques de santé dans la société malaisienne contemporaine.