share on:

Après la réduction du nombre de contaminations locales de coronavirus, le Royaume de la Thaïlande a décidé de rouvrir ses frontières à certains touristes internationaux. Les autorités locales ont mis en place de nombreuses options de visas permettant aux non-résidents de venir en Thaïlande durant l’épidémie de la Covid pour un séjour d’une durée supérieure à 90 jours.

Vous vous demandez si vous pouvez voyager en Thaïlande ou non ? Découvrez les dernières mises à jour du département du tourisme thaïlandais relatives à l’entrée dans le royaume.

Préparer ses dossiers pour venir en Thaïlande

Venir en Thaïlande en demandant le visa touristique spécial

Mardi dernier (15/09/2020), le gouvernement a approuvé l’introduction du visa touristique spécial. Peuvent en bénéficier, les voyageurs internationaux souhaitant entrer en Thaïlande pour un séjour de longue durée. Néanmoins, pour pouvoir venir en Thaïlande, ils doivent se soumettre aux conditions imposées par le gouvernement, à savoir :

  • La mise en quarantaine pendant 14 jours dans un hôtel ou villa agréée par le gouvernement ;
  • Le séjour d’une durée minimale de 90 jours ;
  • La présentation des pièces justificatives attestant le paiement pour leur séjour au sein du pays. Il peut s’agir du paiement d’une réservation d’hôtel ou une partie des frais de location d’une chambre en copropriété.

Remarque : Peuvent bénéficier d’un visa touristique spécial, tous les non-résidents souhaitant venir en Thaïlande pour des raisons touristiques ou médicales. Ce type de visa dispose d’une durée de 90 jours et peut être renouvelé deux fois, de 90 jours à chaque fois.

Le visa tourisme médical thaïlandais

Pour les non-ressortissants thaïlandais souhaitant poursuivre des traitements médicaux dans le royaume, sauf le traitement à la Covid, il est possible d’entrer en Thaïlande grâce au visa tourisme médical. Ce type de visa peut être demandé par le patient en question. Peuvent également en bénéficier 3 autres personnes (au maximum) souhaitant venir en Thaïlande pour accompagner le patient.

Pour la demande de visa, les intéressés doivent soumettre une demande en ligne au moins 15 jours avant la date prévue de départ. Les autorités thaïlandaises vont ensuite étudier la recevabilité des dossiers. Une fois validé, le bénéficiaire devra présenter les documents suivants :

– À l'aéroport de départ, le demandeur doit se munir d’un :

  • Un « Certificate of Entry » délivré par l'Ambassade royale thaïlandaise ou les Consulats généraux royaux thaïlandais ;
  • Une assurance médicale couvrant tous les frais de traitement médical, y compris les frais de traitement en cas de contamination par la Covid pendant le séjour en Thaïlande. Le montant s’élève à au moins 100 000 USD (l'assurance doit couvrir toute la durée du séjour en Thaïlande).
  • Un certificat médical avec un résultat de laboratoire indiquant la non-contamination par la covid. La présentation d’un test PCR négatif, délivré au plus 72 heures avant le départ est nécessaire.
  • Un « certificat d’aptitude au vol » délivré au plus tard 72 heures avant le départ.

– À l'entrée en Thaïlande : les voyageurs arrivant en Thaïlande pendant la pandémie COVID-19 doivent présenter les documents suivants :

  • COE et formulaire de déclaration ;
  • Un certificat médical avec un résultat d’une laboratoire indiquant la non-contamination par la Covid. La présentation d’un test PCR négatif, délivré au plus 72 heures avant le départ est également indispensable.
  • Un certificat d'aptitude au vol ou au voyage délivré au plus tard 72 heures avant le départ.

Il est toutefois à noter que comme tous les visiteurs arrivés en Thaïlande, les détenteurs de visa tourisme médical souhaitant venir en Thaïlande devront également se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Ils devront passer leur quarantaine dans des hôtels ou villas agréés par les autorités thaïlandaises.

Les titulaires d’un visa Thailand Elite peuvent également venir en Thaïlande

Thailand Privilege Co., Ltd (TPC) a récemment annoncé que tout étranger titulaire du visa d'élite thaïlandais peut venir en Thaïlande. Pour rappel, le programme Elite permet à toute personne, y compris les visiteurs de longue durée et les retraités, de rester dans le pays pendant 20 ans avec un visa à entrées multiples. Ils doivent toutefois se conformer aux conditions préétablies pour pouvoir entrer au pays, notamment :

  • Le versement au préalable d’un droit initial en espèces dont le montant oscille entre 500 000 et 2 000 000 bahts ;
  • La souscription à une assurance médicale d’une valeur minimale de 100 000 USD ;
  • La présentation d’un certificat d’aptitude au voyage ;
  • La présentation d’un test PCR négatif au coronavirus ;
  • La réservation d’un hôtel en Thaïlande pour la quarantaine d’États.

Selon le Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA), les détenteurs de visas d'élite sont le premier groupe autorisé à venir en Thaïlande.

Qu’en est-il des étrangers déjà en Thaïlande souhaitant étendre leur visa pour rester au pays ?

Les étrangers se trouvant déjà en Thaïlande qui ne peuvent ou ne souhaitent pas regagner leur pays d’origine doivent toujours obtenir une lettre de leur ambassade sollicitant que l’intéressé soit autorisé à rester dans le pays. Cette procédure leur permettra ainsi de bénéficier de 30 jours supplémentaires dans le pays, a déclaré le colonel Nareuwat Putthawiro, directeur adjoint de l’immigration de Phuket.

Narewat Putthawiro a toutefois souligné que les étrangers se trouvant actuellement à Phuket ne peuvent pas demander le visa touristique spécial. En effet, ce nouveau visa s’adresse uniquement aux nouveaux touristes souhaitant venir en Thaïlande.

En outre, le commandant adjoint du Bureau de l'immigration, le général de division Pornchai Khuntee, a confirmé au début du mois de septembre, lors d'une conférence de presse à Bangkok, que ces touristes qui séjournent encore dans le pays pourront demander des prolongations de visa. La prolongation est de ce fait exempte de limite quant au nombre de prolongations accordées.