share on:

Si la musique traditionnelle thaïlandaise reste ancrée dans la conscience collective thaïlandaise grâce à sa présence lors des rituels et des festivités, ces dernières décennies ont vu arriver sur le devant de la scène de nouveaux artistes. Ces nouvelles stars n’hésitent pas à reprendre les codes occidentaux, ou de la K-pop, pour se forger une carrière qui dépasse parfois la Thaïlande. Cette Pop thaïlandaise est hégémonique depuis les années 90’, et renie toute forme d’engagement politique. Mais alors qui sont les Maître Gims ou Louane Made in Thailand ?

Les stars incontournables

Tata Young
  • Tata Young : Icône de la bubblegum pop

Elle est moitié thaï moitié américaine. Elle est connue depuis ses 15 ans et son premier album “Amita Tata Young”. Quelques années après, elle sort son album “I believe”, qui cartonne grâce notamment au single “Sexy, Naughty, Bitchy”.

Ce single entérine un peu plus son image “impolie”, ce qui n’est pas toujours du goût des thaïlandais. Elle reste une chanteuse avec du talent, qui montre une vraie personnalité, notamment à travers un album comme “Dangerous Tata”.  

 

 

  • Bird Thongchai

 

C’est le chanteur pop masculin le plus connu en Thaïlande. Ce Françis Cabrel national charme les oreilles thaïlandaises depuis 20 ans déjà grâce à ses musiques romantiques. Son public de jeunes femmes lui trouve un charme fou, d’autant plus qu’il s’exporte parfois dans le 7ème art ; Il a joué dans des séries et des films thaïlandais.  

 

Moitié thaï moitié écossais, ses albums les plus connus sont Boomerang Man, Sabai Sabai ou Thongchai 2501.  

 

 

  • Endorphine

Endorphine a quatre membres : Da le chanteur principal, Kia, Bird et Bomb. Leur musique est un mélange de pop, d’air entêtant et d’énergie débordante. Da sait chanter, sa voix suave sait apprivoiser les paroles.

Récemment séparé, Endorphine restera sûrement dans les mémoires thaïlandaises. Ils laissent des albums comme Replay, Narongvit, Sak-Ka-Waa 49. Da fait maintenant carrière en solo, couronnée de succès.

 

  • Golf Mike

 

Derrière Golf  & Mike se cachent 2 frères qui se ressemblent énormément. Ils se veulent porteurs d’une musique entraînante et parfois amusante. Amateurs de danses, ils savent faire chavirer le coeur des adolescentes thaïs.

Leur premier single ‘Bounce’ les a mis dans la lumière et a lancé leur carrière. Les albums One by One et Golf-Mike ont confirmés leur succès.

 

  • Peacemaker

 

Une autre bande de musique pop thaïe qui s’est séparé il y a deux ou trois ans. The peacemaker était incroyablement populaire pour ses belles balades avec des paroles attendrissantes. Allez rapidement écouter leurs singles Mai Mee n’Ajoutent Laew (Rien d’autre) ou Kit Theung (Tu me manques).

Des difficultés à surpasser la K-Pop

Il y a 5 ans, de nombreux groupes Thaï sont apparus pour rivaliser avec les grands groupes de K-pop. Cette vague n’a pas duré longtemps, mais il en est resté quelques singles.

  • GAIA

GAIA est un groupe de 5 jeunes thaïes qui a fait ses débuts en décembre 2013 lors du divertissement DoaDot. Leur premier single ‘Audition’, sorti en 2013, a tout de suite trouvé son public. 5 mois plus tard, le 6 juin 2014, « Love Potion » fait un carton, se classant dans le billboard 10 des chansons les plus écoutées en Thaïlande. 

  • 1, 2, 3 : La fusion entre Thai Pop et Hip Hop

 

L’influence mondiale qu’a maintenant la K-Pop permet aussi à des artistes Thaï de briller : Lalisa Manoban a par exemple rejoint le groupe de musique qui raffle tout en ce moment : Blackpink.

Les autres artistes/chansons incontournables

Singto Numchok : Petit ukulélé accompagnant une voix douce, le Jason Mraz thaïlandais.

 

ขอใจเธอแลกเบอร์โทร – หญิงลี ศรีจุมพล : Chanson qui n’arrête pas d’enflammer les soirées thaïlandaises.

 

Aux premiers abords, les musiques pop thaïe semblent identiques. Pourtant, quand vous plongez le nez et les oreilles dans ces albums, les paroles vous semblent de plus en plus compréhensibles et votre esprit en sort plus léger. Bonne écoute !