share on:

Le Monkey Buffet Festival, ou festival du buffet des singes, a lieu le dernier dimanche de novembre chaquée année, et ce depuis 1989. Il ravit les autochtones, les touristes de passage mais également comme son nom l’indique, les singes

C’est en 1989 qu’un homme d’affaires de l’époque, Yongyuth Kitwattananusont, a l’idée ingénieuse de créér un festival pour entre autres deux raisons : il souhaitait stimuler le tourisme dans la province de Lopburi, située au nord de la capitale de Bangkok, mais aussi célébrer les singes, animaux très appréciés en Thaïlande. Ces derniers sont d’ailleurs particuliérement présents dans cette contrée et dans la ville de Lopburi, elle-même surnommée : « la ville des singes ».

Un festival primate ?

Un festival ? Avec des singes ? Vous devez penser la même chose que moi : « emmenez moi la bas, et vite! »

Mais avant, deux trois petits éclaicissements sur ce cocasse festival et ce en quoi il constiste. Il se passe dans un temple construit au XXe siècle. Ce dernier possède une architecture qui ressemble à celle des temples d’Angkor, au Cambodge. Ce fameux 25 novembre, ce sont les singes qui sont mis à l’honneur : 4 000 kilogrammes de nourriture et de boissons sont installés spécialement pour le régal des singes et des yeux des visiteurs. Des milliers viennent spécialement pour assister à ce festival hors normes. Quant aux singes, c’est pour eux Noël avant l’heure ! Ils sont plus de 2000 à profiter de l’occasion d’un somptueux repas composé de fruits, légumes, patisseries en tout genre et sodas. C’est également pour eux une sorte de diner-spectacle, puisque de nombreux jeunes gens se déguisent en singes pour l’occasion et dansent devant eux pendant cette journée de fête.

Menu sodas et patisseries, pour des singes ?

Les mets fournis à ces singes sont surprenants, et pourtant, les primates apprécient énormément ce « cheat meal », repas hors du commun. Ils boivent même le soda à la canette, ce qui plait aux festivaliers. Cela semble donc être une pratique acceptée par les autochtones et les singes, étant donné que cela n’arrive qu’une fois par an. Et il faut bien avouer que les singes semblent étrangement se régaler de cette chère inhabituelle. On leur souhaite tout de même bon courage pour la digestion !

Une ambiance unique en son genre

L’abondance de nourriture colorée crée un environnement très particulier, dans le bon sens du terme. Les fruits et légumes confèrent au lieu des couleurs et reflets d’apparence mystique tout a long de cette fameuse journée.

L’endroit n’a pas été choisi par hasard, car nos amis les singes ont pris possession des lieu et en ont fait leur quartier général. Un petit air du Livre de la Jungle ?

Si tout va bien, le festival aura donc lieu le 26 novembre prochain dans le temple Pra Prang Sam Yot à Lopburi, une ville où les singes font partie du paysage quotidien. La date finale est cependant à préciser. En tous cas, nous, on a hâte d’y être, et vous ?