share on:

Fort de son taux de croissance (4% en 2018), d’infrastructures solides (routes, aéroports, ports, zone industrielle), d’un savoir-faire reconnu, d’une position géographique idéale en Asie du Sud-Est et d’une classe moyenne ambitieuse, la Thaïlande est une terre d’investissement privilégiée pour les fleurons français de l’industrie et du luxe.

La Thaïlande est ainsi le troisième marché pour les entreprises françaises au sein de l’ASEAN, après Singapour et la Malaisie (1,9 Mds € d’exportations françaises). 

Pays de l’ASEAN

Par rapport à ses voisins, la France est le cinquième investisseur européen en Thaïlande (derrière les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suisse). L’ensemble des sommes investies par les entreprises de l’hexagone s’élevait à 2 ,1 milliards d’Euros fin 2017. Source : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/thailande/relations-bilaterales/

Le marché thaïlandais (plus de 68 millions d’habitants) offre un réel potentiel pour s’insérer dans un marché dynamique où établir un centre de production ou de distribution en Asie du Sud-Est. 

Profitant de relations nouées au fil des décennies entre les deux pays et d’une économie au beau fixe, plus de 280 entreprises françaises sont ainsi installées en Thaïlande. 

Tour d’horizon des grandes entreprises de l’hexagone installées dans l’ancien Royaume de Siam.

 

◊ Airbus

Les avions Airbus font partie de la flotte de Thai Airways depuis plusieurs décennies. 

Cet attachement avec la Thaïlande s’est intensifié dans les années 2000 avec la création d’une base à Bangkok pour l’entretien des avions, et une autre à destination des hélicoptères depuis 2008. 

Le groupe Airbus va prochainement ouvrir un nouvel ensemble au cœur du corridor économique de l’Est, à l’aéroport U-Tapao. 

Projet Airbus à venir, à l’aéroport U-Tapao

Ce centre deviendra un haut lieu technologique, offrant des services de maintenance haut de gamme et une formation pointue pour des Thaïlandais et des ingénieurs et techniciens venus de pays voisins.

À terme, ce complexe deviendra un hub d’Airbus en Asie afin de répondre à la hausse continue du trafic aérien dans cette partie du globe. 

 

◊ Essilor

Essilor, l’inventeur français du premier verre progressif et leader mondial intégré de l’optique depuis son alliance avec l’italien luxottica, est présent en Thaïlande à travers plusieurs de ses marques, comme Varilux.

Toujours à la pointe des avancées technologiques, l’entreprise possède une usine à Lat Krabang, près de l’aéroport Suvarnabhumi, un siège social près de l’avenue Sathorn, et un centre de recherche dans la province de Chonburi. 

 

◊ Accor 

Leader européen de l’hôtellerie, le groupe Accor gère plus de 80 hôtels à travers le royaume, via plusieurs déclinaisons : Swissotel, Mercure, Ibis, Pullman, etc.

Parmi les propriétés du groupe, toutes les gammes de prix et de niveaux d’exigence sont représentés, du milieu de gamme au luxe le plus raffiné à l’image des hôtels Banyan Tree.

 

◊ Michelin

La filiale thaïlandaise du groupe Michelin (Michelin Siam Group) a été créé il y a plus de trois décennies, en 1987.

Digne représentant du génie industriel français, Michelin ne compte pas moins de six usines dans le royaume !

Comment ne pas évoquer également le lancement en décembre 2017 du premier guide gastronomique Michelin consacré à la Thaïlande, une référence mondiale qui renforce la marque Michelin et son Bibendum dans l’imaginaire siamois.

 

◊ L’Oreal

Avec un marché national représentant près de cinq milliards de dollars, l’industrie des cosmétiques est un secteur clé de l’économie locale, en augmentation constante. 

Profitant de ce dynamisme, le groupe l’Oréal a logiquement pour ambition de devenir le numéro 1 en Thaïlande pour les produits de beauté, tout en étant un exemple d’éthique dans ses projets.

La filiale locale l’Oreal Thailand a ainsi établi un premier centre de distribution vert en Asie, de manière à produire mieux en réduisant l’empreinte environnementale.

Autre symbole de l’intérêt du groupe pour la Thaïlande, le plus grand magasin au monde de la marque l’Oreal Paris a ouvert ses portes récemment près de Bangkok, au sein du complexe King Power Downtown II Sivaree.

 

◊ Mazars

Petite société française dans les années 70 devenu un géant de l’audit, aujourd’hui présent dans 89 pays avec un effectif de 40 000 professionnels, le groupe Mazars est un concurrent sérieux pour les grands cabinets d’audits anglo-saxons.

Organisation indépendante, leur siège social en Thaïlande est situé sur la grande avenue des affaires à Bangkok, Sathorn Road. 

 

◊ Décathlon

Souhaitant profiter du développement de la classe moyenne et des activités ludiques et sportives en plein boom, comme le fitness, le vélo, le tennis, ou le golf, Décathlon fait son trou sur le marché thaïlandais et dans le cœur des locaux. 

Au moment d’écrire ses lignes, l’entreprise compte dix magasins dans le royaume : sept à Bangkok, un à Chiang Mai, un à Phuket et un à Pattaya.

 

◊ Allianz

Allianz, l’assureur européen, s’est récemment allié à un partenaire local pour renforcer sa présence et accroitre ses parts de marché, formant le groupe Allianz Ayudhya.

Des bureaux sont situés dans la majorité des villes thaïlandaises : Pattaya, Phuket, Bangkok, Chiang Mai, Chiang Rai, Phitsanulok, etc. 

 

◊ Bolloré 

Le groupe Bolloré est présent depuis vingt ans sur le sol thaïlandais, notamment à travers sa filiale SDV logistics, récemment renommé Bolloré Transport & Logistics. 

Alliée à un grand transporteur local, l’entreprise emploie plus de 200 personnes sur différents sites, notamment à Chiang Mai, Bang Na, Laem Chabang et Songkhla.

La dernière ouverture en date est un centre logistique ultramoderne à Bang Phli, près de Bangkok.