Le plan du TAT pour attirer un million d’étrangers à vivre en Thailande

Le plan du TAT pour attirer un million d'étrangers à vivre en Thailande

Dans l’espoir de relancer l’économie, l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a fait de nouvelles propositions pour attirer plus d’étrangers à venir vivre en Thailande. Ces propositions permettraient à quatre groupes cibles de venir vivre en Thailande et de profiter de nombreux avantages.

L'objectif est d'attirer au moins un million de personnes appartenant à quatre groupes cibles : les personnes aisées, les retraités, les travailleurs étrangers et les professionnels qualifiés. Cela permettra notamment d'augmenter les dépenses en Thaïlande, d'accroître l'expertise et d'apporter d'autres avantages économiques. Voici les détails de ce plan.

1. Les fortunés

La TAT propose d'attirer un million d'étrangers à venir vivre en Thaïlande

Les conditions requises :

La Thaïlande ne cherche pas la classe moyenne supérieure ici, mais plutôt des millionnaires à venir vivre en Thailande. Ces personnes devront investir 500,000 USD (~410,250 EUR) dans des obligations d'État thaïlandaises ou des biens immobiliers. De plus, elles devront avoir gagné au moins 80,000 USD (~65,640 EUR) au cours des deux dernières années. Elles doivent également posséder un million de dollars d'actifs, plus 100,000 USD (~82,050 EUR) d'assurance-maladie.

Les avantages :

Les personnes remplissant ces conditions obtiendront un visa de 10 ans et seront autorisées à acheter des biens immobiliers et des terrains. Elles seraient aussi autorisées à travailler 20 heures par semaine sans permis de travail. De plus, leurs revenus étrangers seraient exonérés d'impôts et les revenus locaux seraient taxés à 17 %. Il faut savoir qu’il n'y a pas de restriction d'âge pour ce groupe cible. Toutefois, la personne doit avoir des investissements, des actifs, un salaire décent et prévoir de voyager fréquemment en Thaïlande.

2. Les travailleurs étrangers (digital nomades)

Les conditions requises :

La Thaïlande espère attirer dans cette catégorie les travailleurs étrangers, notamment les nomades digitaux à venir vivre en Thailande. Pour être admissible, ces personnes doivent avoir gagné 80,000 USD (~65,640 EUR) au cours des deux dernières années ou 40,000 USD (~32,820 EUR) par an.

Il n’y a pas de limite d’âge, mais ces personnes doivent être en mesure de prouver un revenu fiable. Ajouté à cela, elles doivent être titulaire d’un diplôme supérieur et avoir cinq ans d'expérience. Elles doivent également présenter une preuve d'assurance-maladie qui couvre au moins 100,000 USD (~82,050 EUR).

Les avantages :

Cette catégorie obtiendra également un visa de 10 ans. Elle peut travailler sans permis pour un maximum de 20 heures par semaine. Elle peut aussi acheter des biens immobiliers et des terrains, et bénéficier d'un taux d'imposition de 17 % sur ses revenus locaux.

3. Les retraités de plus de 50 ans

La TAT propose d'attirer un million d'étrangers à venir vivre en Thaïlande : retraités

Les conditions requises :

Pour cette catégorie, la TAT espère attirer les personnes de plus de 50 ans à venir vivre en Thailande. Elles doivent disposer de 40,000 USD (~32,820 EUR) de revenu de pension par an. Aussi, elles doivent investir 250,000 USD (~205,300 EUR) dans des obligations d'État ou des biens immobiliers et de 100,000 USD (~82,050 EUR) d'assurance-maladie.

Les avantages :

Comme pour les autres groupes, ces retraités obtiendront les avantages suivants :

  • 10 ans de validité du visa
  • Possibilité de travailler sans permis de travail en tant que conférencier ou animateur pour un maximum de 20 heures par semaine.
  • Droit de bail à long terme ou propriété de la propriété, y compris le terrain.
  • Taux d'imposition de 17 % sur ses revenus locaux.

4. Les travailleurs qualifiés

La TAT propose d'attirer un million d'étrangers à venir vivre en Thaïlande : travailleurs qualifiés

Les conditions requises :

La définition de "travailleurs qualifiés" dans ce cas est conforme à celle énoncée dans la loi sur l'amélioration de la compétitivité du pays pour les industries ciblées, B.E.2560. Elle englobe les personnes ayant des connaissances dans des domaines spécialisés qui peuvent devenir agents du gouvernement ou professeurs d'université. En gros, la TAT veut attirer les personnes des capacités ou des compétences qui la distinguent et font d'elle une valeur ajoutée pour la Thaïlande.

Comme les autres groupes cibles, elles devraient remplir les mêmes conditions de 40,000 USD (~32,820 EUR) par an et de détenir une assurance de 100,000 USD (~82,050 EUR).

Les avantages :

Ces personens bénéficieront également du visa de 10 ans et des autres avantages des trois autres groupes.

Une proposition pour relancer l'économie

La TAT prévoit que ce plan pourrait générer 500 milliards de bahts de recettes fiscales provenant des 400 000 professionnels attendus dans le pays. Elle prévoit également que les particuliers fortunés rapporteraient 800 milliards de bahts.

Il faut savoir que le Centre for Covid Situation Administration et le cabinet vont maintenant examiner ces propositions. Même si les exigences sont financièrement importantes, cela peut être un bon investissement à long terme pour ceux qui cherchent à vivre en Thaïlande. Effectivement, le plan proposé par la TAT permet même aux détenteurs de visa de posséder des terres, ce que tous les expatriés ne sont pas autorisés à faire.