share on:

Vous travaillez en freelance dans votre domaine ? Et pourquoi ne pas venir s’installer en Thaïlande ?

En effet, résider au Pays du Sourire est une option avantageuse à considérer car le royaume possède de nombreux points forts, autant au niveau de la qualité de vie que le pays peut vous offrir qu’au niveau de l’environnement professionnel et du grand réseau d’expatriés présents. Du Thailand Elite Visa à la solution Iglu et bien d’autres, les options qui se présentent à vous sont nombreuses… Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Voici un récapitulatif des choix qui s’offrent à vous et on espère qu’à la fin de cet article vous serez convaincus de franchir le pas et venir vous installer en Thaïlande !

• Qualité de vie

Son climat tropical, sa cuisine emblématique, la bienveillance de ses habitants, son mélange de modernité et de tradition et ses paysages paradisiaques sont autant d’atouts pour que la Thaïlande devienne votre base en tant que travailleur indépendant.

📍La première étape consiste à identifier votre lieu de vie selon vos préférences : à Phuket ou sur les îles si vous appréciez la mer, à Bangkok pour une vie citadine trépidante et un univers professionnel stimulant, ou à Chiang Mai, au nord du royaume, l’une des villes les plus prisées par les nomades digitaux, mêlant qualité de vie, montagne et culture.

🏠 Vient ensuite l’étape du logement, en identifiant un quartier qui vous séduit et une résidence adaptée à vos goûts et exigences.

A la mode Coworking

 

Partout en Thaïlande, vous aurez le choix de travailler depuis chez vous ou dans des coffee-shops si vous êtes solitaires et amateurs de cafés. 

Mieux encore, de nombreux espaces de coworking existent à Bangkok, Phuket, Pattaya, Chiang Mai, Samui, et même à Koh Phangan et Koh Tao !

· De plus en plus tendance et adapté au travail à distance, ces lieux fournissent un endroit où travailler, une connexion internet rapide et effective, et divers services selon leur gamme de prix (coin détente, boissons et repas, cours de yoga, etc.) 

· La majorité proposent des bureaux indépendants à louer au mois ou à la journée, d’autres des espaces collectifs que vous pouvez fréquenter à votre convenance : matinée au sport, et après-midi et soirée au bureau par exemple. Certains sont ouverts 24 heures sur 24 ! 

Bangkok compte dorénavant plusieurs dizaines d’espaces de travail partagés.

💵 Pour une place à la journée dans un univers collectif, compter entre 250 et 500 bahts, alors que le prix au mois tourne entre 3000 et 6000 bahts. Il faut en général doubler ses chiffres pour un bureau seul ou un poste fixe.

· Ces espaces permettent surtout de ne pas être isolé, de rencontrer de nouvelles personnes à votre arrivée en ville et de se constituer un réseau. Pour ce faire, des soirées networking, des évènements ou des activités en groupe sont régulièrement organisés. 

· Autre point fort, si l’ambiance est au rendez-vous, des gens seront sans doute aptes et qualifiés pour vous aider si vous rencontrez une difficulté dans un projet.

Contrairement au bureau d’une entreprise classique, l’objectif des espaces de coworking consiste à ce que vous veniez y travailler plutôt que vous restiez chez vous. 

En d’autres termes, les lieux de travail et de détentes sont pensés et aménagés dans des espaces ouverts et agréables afin que l’usager apprécie y passer du temps et s’y réalise professionnellement.

Coliving

Plus poussée que l’espace de coworking, une nouvelle mode consiste à combiner le travail et la vie à plusieurs sous un même toit, ce qu’on appelle en termes anglo-saxons le Coliving Space. 

Dans un espace de vie partagé, vous êtres toujours libre et indépendant d’adapter votre rythme de travail à votre convenance, mais vous ne serez jamais seul si vous le souhaitez, pour le travail, les repas ou diverses activités.

La solution Iglu

Fondée par un jeune entrepreneur occidental, la société Iglu permet à des travailleurs indépendants d’obtenir un visa et un permis de travail en toute légalité tout en continuant à travailler en tant que freelance ou nomade digital.

Si vous êtes actifs dans un secteur porteur, le développement web, le graphisme, ou le marketing digital par exemple, c’est une option sérieuse à envisager pour travailler en Thaïlande. 

 

• Thailand Elite Visa 

Afin de résider en Thaïlande en tant que travailleur indépendant, le Thailand Elite Visa est une autre option pour obtenir un visa stable sur le long terme. 

Le Thailand Elite Visa peut paraître onéreux au premier abord (500 000 bahts pour un visa de cinq ans), mais il permet de bénéficier d’avantages conséquents, comme de nombreuses réductions (golfs, hôtels, magasins, restaurants), des soins hospitaliers et une assistance 24h/7, un service de limousine à l’aéroport, l’obtention d’un permis de conduire thaïlandais, l’ouverture d’un compte bancaire, ou encore d’un passage privilégié à la douane

Ce visa permet surtout de résider en Thaïlande cinq ans sans contrainte et sans le coût et la complexité des papiers administratifs associés aux autres types de visa. Et si vous vous plaisez vraiment dans le pays, vous pourrez prolonger ce visa pendant quinze ans !