share on:

La crise économique et financière sans précédents qui touche les Français depuis 2008 a eu des répercussions mondiales et a évidemment impacté l’Asie.

Mahanakon Residence Bangkok

Mais l’Asie d’aujourd’hui n’est plus celle des années 1990 lorsque les industriels venaient y chercher une main d’œuvre consciencieuse et bon marché. Les tigres et les dragons ont mis beaucoup d’argent de coté et affrontent aujourd’hui cette crise les poches pleines.

A l’inverse, les dettes colossales en Europe et en Amérique du Nord menacent désormais leurs économies affaiblies qui subissent les effets pervers de la crise: croissance à l’arrêt (Prévision INSEE 2012: 0,2% en France) et inflation forte (Prévision INSEE 2012: 2% en France) dans un contexte de vieillissement démographique. En somme, le scenario du pire.

La France est aussi victime du manque de leadership de ses hommes politiques qui, pour combler le gouffre abyssal de la dette, augmentent sans cesse la pression fiscale sur les ménages et les entreprises. Le climat des affaires n’a jamais été aussi mauvais et effraye pour ainsi dire tout le monde. Les riches n’hésitent plus à partir et ceux qui espèrent le devenir s’en vont encore plus vite.

Mais sans ses capitaux et ses forces vives, l’Europe ne sera bientôt plus que l’ombre d’elle-même.

Les révolutions industrielles et technologiques de demain sont désormais en route ailleurs, l’Asie n’attend plus, c’est aujourd’hui en grande partie un continent jeune, innovant, audacieux et créatif qui regarde vers l’avenir avec une sérénité toute asiatique.

Au cours des 15 dernières années, la Thaïlande s’est considérablement enrichie et modernisée tout en sachant préserver sa culture, ses traditions et son identité. Sa capitale, Bangkok, est une ville surprenante où se mélangent des rites immuables à un monde frappant de contrastes. Avec seulement 0,85% de chômage et une croissance frôlant les 6% en 2012, la Thaïlande a toutes les raisons de faire rêver. Et avec un aéroport au 3eme rang du trafic passager mondial, elle est surtout très accessible!

D’ailleurs, on a vu au cours des 12 derniers mois une forte affluence de Français, Belges, Suisses, Tahitiens et Réunionnais investir en Thaïlande et s’installer pour leur retraite ou pour entreprendre. La ville de Bangkok grouille d’endroits cosmopolites ou se retrouvent les communautés d’expatriés et les Francophones sont de plus en plus nombreux à se sentir chez eux ici.

L’Asie offre des opportunités exceptionnelles dans tous les domaines et la Thaïlande caracole en tête des pays où il fait bon vivre par ailleurs. Destination préférée des expatriés (Source: HSBC 2012), elle est aussi très prisée par les retraités qui y saluent l’art de vivre local. Alors n’attendez plus pour vous intéresser aux opportunités qu’offre la Thaïlande.

Article publié dans le Gavroche-Thaïlande, Novembre 2012

Julien Guillé
Consultant Immobilier, Company Vauban
www.companyvauban.com

Redaction

Redaction

La rédaction de vivre en Thaïlande, vous propose un contenu varié sur les principales destinations de Thaïlande.